Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/08/2015

Batterie DELL H7XW1

Facturé au maximum 899 $, le Chromebook 13 de Dell offre des caractéristiques jamais vu jusqu'ici pour un portable équipé de Chrome OS.

Le Chromebook 13 de Dell est le premier du genre taillé pour les professionnels. Annoncé jeudi, cet ordinateur portable n'est ni un jouet en plastique à 200$, comme la plupart des notebooks sous Chrome OS, ni un inabordablePixel de Google à 1200$. Les différentes configurations dans lesquelles est disponible le nouveau produit, ainsi que sa longévité et sa qualité, lui permettent de s'adapter à divers environnement.

« Les professionnels réclament une machine à la hauteur de leurs besoins», a expliqué Neil Raggio, directeur marketing chez Dell, à nos confrères de PCWorld. Les matériaux de hautes qualités utilisés pour la conception du Chromebook 13 comprennent de la fibre de carbone. Elle donne au capot de l'écran une légère flexibilité et surtout beaucoup de résistance. En outre, le dessus du capot est entouré d'un joint en gomme qui le protège tout particulièrement là où il va être le plus souvent manipulé. La base de la machine, elle, est entièrement réalisée en aluminium, à l'exception de la partie entourant le touchpad qui est faite dans un alliage de magnésium. Quant à la surface du touchpad, elle est conçue dans un verre dépoli offrant une grande précision et que l'on retrouve sur la plus aboutie des versions du Pixel de Google.

Jusqu'à 13 heures d'autonomie

Quand les livraisons du Chromebook 13 débuteront le 17 septembre, des modèles allant de 399$ à 899$ seront proposés. Ces configurations seront toutes équipées de CPU Broadwell d'Intel: Celeron 3250U à 1,5 Ghz ; Core i3-5005U à 2 Ghz ; Core i5-5300U à 2,9 Ghz. Pour chacun de ces modèles, il est possible d'opter pour un niveau de mémoire de 2, 4 ou 8 Go en RAM DDR3L, et pour un SSD de 16 ou de 32 Go.

La plupart des Chromebooks actuellement sur le marché sont équipés d'un écran de 11'', pratique pour les déplacements, mais terriblement petit et fatiguant pour la vue après de longues heures de travail. Outre le fait qu'elle mesure 13,3'', la dalle du Chromebook 13 de Dell exploite la technologie IPS. Par ailleurs, les acquéreurs du produit pourront choisir entre une dalle antireflet ou une dalle tactile (Gorilla Glass). Dans l'un ou l'autre des cas, ils disposeront d'une résolution de 1920x1080 pixels (Full HD).

Du choix du type d'écran dépendra le prix mais aussi le poids du Chromebook. Ses versions équipées d'une dalle mate pèsent 1,4 Kg, contre 1,7 Kg pour celle dotées d'une dalle tactile.

La tenue de la batterie devrait ravir tous les acquéreurs : Dell estime que son autonomie est de 12 à 13 heures à pleine charge (67 Wh).

En revanche, la connectique est plus limitée que ce qui était espéré. Le portable offre bien des connexions en WiFi 802.11ac et en Bluetooth 4.0, mais n'inclut qu'un port USB 2.0, un port USB 3.0, un port HDMI 1.4 et, enfin, un port dédié aux cartes microSD. Où est le port USB 3.1 ? Où est le port USB-C que l'on retrouve sur le Pixel ? « Cela viendra peut-être pour plus tard », a annoncé Kirk Schell, vice-président de l'activité client léger de Dell.

Plus qu'un client léger ?

Les Chromebooks ont conquis leur place en tant que produits peu puissants dédiés au grand public et rencontré un surprenant engouement dans le milieu scolaire. « Mais même dans l'enseignement, les professeurs réclamaient des machines d'une meilleure qualité », explique Rajeth Sheth de Google. L'éditeur de Chrome OS a donc besoin de Chromebooks de qualité professionnelle comme celui de Dell pour faire une percée significative sur le marché de l'éducation et des entreprises.

Le Macbook Pro 13 pouces est au meilleur prix sur la market place d’Amazon à 935,48 euros sans les frais de port. Il faut ajouter 55,52 euros pour la livraison. Cela peut paraître beaucoup mais le prix final reste à 991 euros. Les deux suivants sont Darty et Fnac. Ils proposent la machine à 1139 euros avec la livraison offerte.

L’offre de de la market place d’Amazon n’est pas trop fournie en stock, il faudra donc porter vers ces propositions le cas échéant. Dans tous les cas, les ordinateurs sont neufs. Ensuite vous retrouvez cette version du Mac est à 1197,9 euros chez LDLC avec les frais de port. Si vous avez de la chance de l’acquérir au meilleur prix, vous économisez 200 euros sur le Macbook Pro 13 pouces. Une belle remise. Si vous n’avez accès qu’aux offres de Darty et la Fnac, la réduction est plus faible avec 60 euros de moins.

Ce pc portable est doté d’un écran de 13 pouces épaulé par une résolution de 1280 x 800 pixels. Le processeur Intel Core I5 s’équipe de deux cœurs cadencés à 2,5 Ghz. Il est assisté par 4 Go de mémoire vive. Le tout vous confère une bonne fluidité dans la plupart de vos applications. Côté stockage, on retrouve un disque dur de 500 Go. Il vous permettra de conserver une bonne quantité de fichiers sur votre ordinateurs, ainsi que vos films et morceaux de musique. La batterie du Macbook Pro 13 pouces lui confère une autonomie de 7 heures sans passer par la case recharge. Enfin, pour un plus grand confort d’usage, le clavier de cet ordinateur est rétro-éclairé.

Parallèlement aux Galaxy Note 5 et Galaxy S6 edge+, Samsung a annoncé une nouvelle base de rechargement sans fil ainsi qu’une batterie externe profitant de la norme Fast Charge. De quoi permettre de recharger la batterie de ces deux appareils en 2h en mode sans fil contre actuellement 2h55 pour le Galaxy S6.

Lors de la sortie du Galaxy S6 en début d’année, Samsung avait présenté une base de rechargement sans fil que nous avions pu tester. Il fallait alors un peu moins de 3 heures pour recharger les 2550 mAh de la batterie du Galaxy S6 contre 1h25 avec le chargeur Fast Charge. Samsung vient d’annoncer une nouvelle base de rechargement sans fil, largement plus rapide, sur laquelle le géant coréen a apposé la notation Fast Charge (littéralement, « charge rapide »). Il est en effet question de seulement 2 heures de charge pour les 3 000 mAh de la batterie. Samsung n’a dévoilé aucun détail technique sur ce dernier, mais avec un rapide calcul en croix et en se basant sur notre test des différents chargeurs Samsung, on peut déduire que le nouveau chargeur sans fil délivre 10 watts, soit autant que le chargeur de voyage qui rechargerait, en théorie, lui aussi, les deux nouveaux smartphones en 2 heures.

Pour rappel, le chargeur rapide Fast Charge délivre 15 watts alors que le premier chargeur sans fil de Samsung délivrait 5 watts, norme Qi 1.1.2 oblige. Mais avec la nouvelle norme Qi 2.0, il est possible de monter à 9, voire 15 Watts. Il est donc probable que Samsung ait intégré la nouvelle norme, à moins que cette hausse de puissance ait été rendue possible par l’utilisation du PMA, puisque les terminaux supportent ces deux normes de rechargement sans fil.

Une batterie externe Fast Charge
Pour la partie filaire, Samsung n’a pas fait évoluer sa proposition, en se limitant donc à 15 watts, ce qui devrait permettre de recharger les 3 000 mAh des Galaxy S6 edge+ et Galaxy Note 5 en 1h35. Toutefois, nos confrères du site Anandtech ont repéré une batterie externe (EB-PN920) dotée d’une puissance électrique en sortie de 15 Watts (9 volts et 1,67 ampère), la rendant de fait compatible Fast Charge. De quoi permettre de recharger, en situation de mobilité, un téléphone compatible aussi rapidement qu’avec un chargeur Fast Charge ou Quick Charge 2.0. Il faudra maintenant attendre un peu avant d’en savoir plus sur ces nouveaux accessoires, et notamment leur prix et disponibilité.

Asus vient de lever le voile sur un terminal de milieu de gamme. Baptisé Asus ZenFone Max, il s’agit d’un téléphone qui peut alimenter d’autres appareils, en raison de la capacité de sa batterie.

Asus a surement pensé à résoudre l’un des problèmes les plus fréquents sur un smartphone, lors de la conception de cet Asus ZenFone Max. En effet, ce terminal comporte une puissante batterie. Avec sa capacité de 5 000 mAh, celle-ci permet au mobile de fonctionner le plus longtemps possible. Par ailleurs, une telle configuration donne aussi à l’utilisateur la chance de faire fonctionner d’autres appareils (une tablette, un smartphone, une smartwatch, etc.), en les alimentant par l’énergie électrique stockée par l’Asus ZenFone Max. Quoi qu’il en soit, ce mobile affiche un design plutôt classique, avec au programme, une coque en plastique.

Fiche technique de l’Asus ZenFone Max
Sur le plan purement technique, le ZenFone Max arbore une dalle IPS de 5,5 pouces d’une définition HD (1280×800). À noter que celle-ci est couverte d’un verre de protection Corning Gorilla Glass 4. Sous le capot, il est question d’un Snapdragon 410 quadcore cadencé à 1,2 Ghz. Une RAM de 2 Go est aussi au rendez-vous. En ce qui concerne la capacité de stockage interne, l’utilisateur profite d’une mémoire flash de 16 Go que l’on peut étendre avec une carte MicroSD. En ce qui concerne la partie photo, l’Asus ZenFone Max propose un capteur dorsal de 13 millions de pixels. À cela s’ajoute une webcam de 5 millions de pixels. Sachez que ce nouveau smartphone tournant sous Android Lollipop 5.0, est compatible avec les réseaux 4G-LTE.

Les smartphones, s'ils ont révolutionné nos vies, ont aussi donné naissance à deux fléaux. Les perches à selfie et les batteries vides en moins d'une journée. S'il n'y a malheureusement rien à faire contre le premier, de nombreux scientifiques cherchent à en finir avec le second, afin d'éviter de passer par la case recharger la batterie tous les jours.

Et cette découverte de chercheurs du prestigieux MIT et de l'université de Tsinghua en Chine pourrait justement changer la donne, en permettant de recharger sa batterie en moins de 6 minutes ou d'avoir une autonomie de 3 jours.

Attention, c'est l'une ou l'autre de ces options. Plus exactement, cette nouvelle batterie, si elle est chargée à vitesse normale, est 3,4 fois plus performante que la batterie de votre smartphone. Mais il est aussi possible de sacrifier de l'autonomie pour une charge très rapide, en six minutes. Dans ce cas, cette batterie n'est plus que 1,8 fois plus autonome que la vôtre.

Comment ça marche? Une batterie est composée, pour faire (très) simple, de trois éléments: un liquide (l'électrolyte), une cathode et une anode, deux électrodes plongés dans le liquide. Le courant se créé grâce au mouvement des électrons entre ces deux matériaux.

Les commentaires sont fermés.