Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/09/2015

Batterie IBM FRU 08K8193

Marseille (France) et Genève (Suisse), le 10 septembre 2015 -Wyplay fournisseur de solutions logicielles pour les principaux opérateurs de télévision, et STMicroelectronics (NYSE : STM), un leader mondial dont les clients couvrent toute la gamme des applications électroniques, annoncent ce jour que la solution logicielle clé en main Frog Turnkey pour décodeur numérique connecté ou enregistreur numérique sera mise gratuitement à la disposition des équipementiers membres de la communauté Frog dont les décodeurs numériques sont architecturés autour des nouveaux systèmes sur puce de la famille Liege3:

Dans le cadre des relations stratégiques établies de longue date entre Wyplay et ST, le produit Frog Turnkey a été pré-intégré à l'environnement logiciel de bas niveau SDK2 Media Framework de ST pour la famille de systèmes sur puce Liege3. Les deux entreprises présenteront cette solution intégrée à l'occasion du salon IBC qui a lieu à Amsterdam du 11 au 15 septembre sur leurs stands respectifs : 5.A25 pour Wyplay et 1.F40 pour ST. Batterie IBM FRU 42T4504

Également dévoilée lors du salon IBC 2015, la famille de systèmes sur puce Liege3 de ST pour décodeurs numériques d'entrée de gamme HD HEVC (High Efficiency Video Coding) se compose de variantes satellite (STiH337/STiH332), de produits destinés au marché du câble (STiH372) et de systèmes sur puce pour décodeurs IPTV (STiH302/STi307). Outre leur compatibilité broche à broche et leur grande flexibilité, ces systèmes sur puce intègrent les dernières technologies de ST et la technologie de fabrication FD-SOI (Fully Depleted Silicon on Insulator) pour atteindre des performances multimédia exceptionnelles et afficher un rendement énergétique élevé que requièrent les formats compacts sans ventilateur. De plus, ces systèmes sur puce sont disponibles à des prix qui autorisent la migration à grande échelle vers la technologie de codage vidéo haute efficacité HEVC. Batterie IBM FRU 42T5233

Annoncée en juin dernier au salon Broadcast Asia, la solution Frog Turnkey réutilise et complète les composants de base de la solution Frog pour réunir toutes les fonctionnalités de télédiffusion linéaire traditionnelle et de diffusion de contenus à la demande sur Internet au sein d'une pile logicielle intégrée, auxquelles s'ajoutent une expérience utilisateur moderne développée avec les technologies HTML5. Les fonctions Connected Zapper et PVR de ce produit sont à présent disponibles gratuitement pour les déploiements commerciaux effectués par les clients de ST qui appartiennent à la communauté Frog.Batterie IBM FRU 92P1139

Cette offre permet aux fabricants de décodeurs numériques qui utilisent les circuits intégrés de STMicroelectronics de réduire sensiblement les délais de mise sur le marché et le coût des licences logicielles. En effet, l'offre pré-intégrée ramène à trois mois le délai dont un équipementier a besoin pour fournir un produit à un opérateur ; de plus, cette offre est disponible dès l'introduction des systèmes sur puce, ce qui la rend particulièrement séduisante pour les équipementiers ciblant les marchés à forte croissance où les opérateurs sont confrontés à de fortes pressions pour introduire des expériences modernes et proposer des services à valeur ajoutée (vidéo sur demande ou OTT), en plus de leurs plans de migration de l'analogique vers le numérique. Batterie IBM FRU 92P1141

« Le logiciel clé en main Frog Turnkey s'intègre parfaitement dans notre famille de systèmes sur puce Liege3 », a déclaré Philippe Notton, Group Vice President et Directeur général de la division Consumer Product de STMicroelectronics. « Frog by Wyplay est un middleware tout-en-un comprenant l'interface utilisateur, ce qui nous permet de bénéficier de la richesse de la communauté Frog qui compte déjà plus de 20 fabricants de décodeurs numériques. »

« La nouvelle famille de systèmes sur puce Liege3 de ST répond aux besoins des équipementiers qui souhaitent s'attaquer à tous les segments du très dynamique marché des décodeurs HD HEVC », a déclaré Jacques Bourgninaud, PDG de Wyplay. « L'offre ST/Wyplay simplifie l'équation que doivent résoudre les équipementiers pour déployer rapidement des produits compétitifs grâce auxquels les consommateurs peuvent vivre des expériences modernes. » Batterie IBM ThinkPad Z60m

La solution pré-intégrée Frog Turnkey sera mise à la disposition des équipementiers titulaires d'une licence Frog sous la forme d'une implémentation de référence Frog, pour les circuits STiH337/STiH332 (satellite), STiH307/STi302 (IPTV), et STiH372 (câble). Le code source et les fichiers binaires précompilés seront distribués à tous les titulaires d'une licence Frog par le biais du portail de la communauté Frog by Wyplay:

À propos de Frog by Wyplay
Frog by Wyplay est la première solution logicielle open source indépendante pour les opérateurs de télévision. L'initiative regroupe un écosystème croissant de plus de 95 entreprises de l'univers des technologies de la télévision numérique comme les fournisseurs de composants, fabricants de décodeurs, éditeurs indépendants de logiciels, fournisseurs de services de développement logiciel et d'intégration, ainsi que les opérateurs. Cette solution inclut un accès complet au code source Frog et à tous les composants de support pour élaborer le produit d'un opérateur. Batterie Lenovo ThinkPad SL400

À propos de STMicroelectronics
ST, un leader mondial sur le marché des semiconducteurs, fournit des produits et des solutions intelligents qui consomment peu d'énergie et sont au coeur de l'électronique que chacun utilise au quotidien. Les produits de ST sont présents partout, et avec nos clients, nous contribuons à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et à développer les nouvelles générations d'appareils mobiles et de l'Internet des objets. Batterie Lenovo ThinkPad SL500
Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, ST est synonyme de « life.augmented ».

L’IFA fut assez pauvre en réelles innovations ce qui est logique après un CES exceptionnel de ce point de vue. C’est l’heure des premiers comptes aussi et la désillusion est grande, un lendemain de cuite en quelque sorte. Comprenons-nous bien, cela n’entame en rien le potentiel des nouveaux marché, c’est juste qu’il faut du temps et aussi que les fabricants comme les enseignes comprennent que c’est un marché d’offre et pas de demande où l’usage réel et sa mise en scène vont conditionner la réussite. C’est là que le bât blesse et que le comportement des géants de l’électronique est relativement incompréhensible. Ils restent sur les concepts initiaux, même si manifestement il n’y pas d’usage, ni aucun engouement. Batterie IBM ThinkPad X41 La montre connectée est un échec car il n’y a pas de réel usage pour l’heure et que les inconvénients priment sur les avantages. Pour autant, les fabricants s’acharnent à en sortir des nouvelles tous les six mois sans remettre en cause les fondements qui ne fonctionnent pas. Une montre dont l’autonomie est d’une journée, qu’il faut incliner pour lire l’heure et qui n’apporte pas autre chose de réellement utile que les notifications ne se justifie pas, un point c’est tout. Même si à l’IFA elle est plus jolie, mieux finie et se recharge sans fil, cela ne change rien. Pourtant la réussite des montres GPS de sport devraient faire réfléchir certains. Dans une montre connectée généraliste, la partie sportive est intégrée de manière anecdotique sans réelle utilité. Le domaine du sport, du bien-être et du fitness est d’ailleurs un des plus prometteurs de l’objet connecté. Les idées fusent, les usages se trouvent et les choses s’améliorent, on est sur la bonne voie. Sans doute un des premiers segments de l’objet connecté qui va devenir rentable et l’IFA en a été le reflet dans le hall fitness notamment. La santé connectée est tout aussi prometteuse mais les choses sont un peu plus longues à se mettre en place ce qui est logique dans un domaine où les enjeux sont la vie. Surveillance personnelle, médecine à distance, aide à la prévention : les sujets ne manquent pas, que ce soit en professionnel ou en grand public. Ce n’est pas tant par les produits que par le traitement applicatif que le secteur doit évoluer mais la machine est en route et ce sera à n’en point douter un marché gigantesque. La domotique, Batterie IBM ThinkPad X40 ou smart home pour parler moderne, recèle un potentiel formidable aussi, pour peu que l’on comprenne la demande et les enjeux. Ainsi en France, la clef d’entrée est l’alarme connectée et ensuite l’extension peut se faire vers le reste comme le pilotage et la régulation. Autre point d’intérêt croissant : l’économie et la maîtrise de l’énergie. Surtout, il faut migrer d’un marché d’installateurs vers un marché grand public et pour cela la mise en place et la compréhension doivent être immédiates. Les géants de l’électronique ne comprennent manifestement pas ces enjeux car ils multiplient les systèmes complexent ou l’alarme est secondaire au mieux.

Imaginez la scène: une poignée de scientifiques de renoms, réunis dans les locaux de Google, discutant tranquillement de la fin possible de l'histoire humaine d'ici moins d'un siècle. Si ce décor vous semble tout droit sorti d'un roman d'anticipation un rien complotiste, vous allez être surpris.

Car cette rencontre a bien eu lieu, cet été lors de la SciFoo, une série de conférences annuelles données à Mountain View. Cette année, au sein d'une des salles colorées du géant du web, Nick Bostrom, Gary Marcus, Jaan Tallin, Max Tegmark, Murray Shanahan et Meia Chita-Tegmark (qui a rapporté la teneur de cette réunion chez nos confrères américains) discutent à bâtons rompus. Batterie IBM ThinkPad G40 De leur domaine de spécialité, dont ils sont des grands noms bien sûr: l'intelligence artificielle (IA).

De son futur plus exactement. Et par là même, de la fin possible de l'humanité. Une hypothèse qui n'est pas si loufoque et découle surtout d'une analyse scientifique et logique de la situation actuelle. Selon de nombreux chercheurs, nous sommes juste au bord d'un changement majeur dans l'histoire de l'humanité.

D'ailleurs, de nombreux grands noms ont fait part de leur peur. Elon Musk (qui est pourtant l'un des milliardaires les plus optimistes), Bill Gates, Stephen Hawking ou encore Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple, Batterie IBM ThinkPad R50E ont tour à tour rappelé depuis le début de l'année que l'intelligence artificielle pourrait, dans les années à venir, signer notre fin à tous.

Elle pourrait aussi nous permettre d'atteindre un niveau de bonheur inimaginable, voire l'immortalité. Mais surtout, cette révolution pourrait arriver très vite. Vous pourriez-même en être témoin.

Comment pourrait-on passer de Siri à Her en quelques années? Pour résoudre ce problème, il faut déjà comprendre deux choses: les différents types d'IA et la vitesse à laquelle la technologie progresse.Batterie IBM ThinkPad R52

Les experts distinguent trois principaux types d'IA, dont l'un d'eux fait déjà partie de notre quotidien:

• L'intelligence artificielle restreinte (son petit nom: ANI). On parle ici d'un ordinateur aussi compétent, voire plus compétent qu'un humain, mais capable de ne réaliser qu'une tâche bien précise. Vous en connaissez de nombreux. Par exemple les logiciels d'échecs, plus performants que les joueurs humains. Ou encore les ennemis dans les jeux vidéo joués par l'ordinateur. Batterie IBM ThinkPad T40

Ces dernières années, on en voit même des plus évolués, capables d'apprendre et non de réciter bêtement leur algorithme. Comme ce robot qui apprend à faire des pancakes à partir de recettes. Ou Watson, le superordinateur d'IBM qui a réussi à gagner Jeopardy, un jeu de réponses-questions basé sur la logique. Ces IA devraient se perfectionner dans les années à venir (et poseront d'ailleurs de sacrés problèmes, comme celui de l'automatisation des emplois). Batterie IBM ThinkPad T42

• L'intelligence artificielle forte, de haut-niveau ou généralisée (AGI). Celle-ci n'existe pas (encore). On parle ici d'un ordinateur disposant des mêmes capacités qu'un être humain, dans tous les domaines. Ce qui est très différent d'une ANI, car ici, l'ordinateur doit être capable d'apprendre, comme l'homme, à partir d'expériences et dans des domaines très différents.

• Superintelligence artificielle (ASI). Celle-ci découle directement de l'AGI. Une fois que la machine aura égalé l'homme, il semble logique qu'elle finisse par le surpasser en tout point. Batterie IBM ThinkPad T42P

Échec et Michigan

S'il nous a fallu des années pour créer des ANI, une super-intelligence a des chances d'exister avant 2100. Pour comprendre, commençons par parler du passé. On raconte que le jeu d'échec fut inventé par le sage Sissa. Quand il le dévoila à un roi cherchant à se distraire, celui-ci lui demanda quelle récompense Sissa souhaitait.

Modestement, celui-ci répondit qu'un simple grain de riz sur la première case de son jeu suffirait, à condition que le nombre de grains double à chaque case: 2 pour la suivante, 4 pour la troisième, 8 pour la quatrième, etc. Le roi accepta et ruina ainsi son royaume, car avec ce calcul, il lui faudrait poser sur la dernière case neuf... milliards de milliards de grains de riz (2 puissance 63). Batterie IBM ThinkPad T43

Maintenant, il faut mettre cette anecdote en parallèle à l'évolution de la puissance de nos ordinateurs. Depuis 1965, Gordon Moore a établi une loi qui affirme que la puissance des processeurs (le coeur de votre machine) allait doubler tous les 18 mois. C'est parce que cette croissance est exponentielle que, d'ici peu de temps, il devrait être possible d'avoir une intelligence artificielle équivalente à celle d'un humain.

Pour bien comprendre ce principe, Motherjones a réalisé un gif original. Le nombre de gouttes d'eau contenues dans le lac Michigan est à peu de chose près égale à la puissance de calcul du cerveau humain par seconde. C'est énorme. Batterie IBM FRU 08K8193

Il faut dire que le cerveau humain, s'il peut mettre du temps à faire une multiplication, réalise des milliards d'opérations constamment sans que vous en soyez conscient. Rien que le fait de bouger un bras demande une coordination incroyable dont sont bien loin les ordinateurs actuels. Mais justement. Si l'on prend en compte la fameuse loi de Moore, combien de temps faudra-t-il pour que les ordinateurs nous égalent en puissance pure. En clair, combien de temps faudra-t-il pour remplir le lac goutte à goutte?

Le plus intéressant sur ce graphique, c'est qu'encore en 2012, on a l'impression que ce travail titanesque ne prendra jamais fin. Mais 13 ans après, le lac est rempli. Et surtout, il faut imaginer que 18 mois plus tard, en 2026, un deuxième lac sera rempli, puis 18 mois plus tard, un quatrième lac, etc. Pour autant, la puissance disponible ne fait pas tout et de nombreux obstacles se dressent sur la route des chercheurs.Batterie IBM ThinkPad R60

Lucy en 2040, Skynet en 2070?

Nick Bostrom, l'un des participants à la conférence organisée chez Google et éminent expert de la question, a réalisé un sondage intéressant. Il a demandé à 550 experts en IA d'estimer à quelle date une machine sera aussi intelligente qu'un être humain. La moitié des participants ont estimé qu'une AGI avait une chance sur deux d'apparaître avant 2040 et 90% de chance d'ici 2075. Batterie IBM ThinkPad R60e

Et quand on leur demande combien de temps, une fois cette IA inventée, sera nécessaire pour mettre au point une superintelligence, plus de 75% des sondés estiment qu'elle devrait voir le jour dans les 30 ans qui suivront.

Pour autant, les réponses des chercheurs sont très éparpillées. Ainsi, nombre d'entre eux estiment que cet événement n'aura pas lieu pendant le XXIe siècle. Car en dehors de la puissance de calcul, encore faut-il qu'un ordinateur, si puissant soit-il, puisse développer une vraie capacité d'apprentissage, une sorte de sens-commun. Mais la grande majorité des experts du secteur ne voient pas comment une telle révolution pourrait ne pas avoir lieu. Batterie IBM ThinkPad T60p

Homme bionique et singularité

Si on laisse donc de côté le timing, reste la question de la suite des événements une fois cette superintelligence développée. Nous parlons ici d'une intelligence qui pourrait, en quelques années, être bien, bien plus intelligente qu'Einstein. De fait, une telle chose est difficilement concevable pour nous (de la même façon que comprendre l'homme dans son ensemble pour un chimpanzé est mission impossible).Batterie IBM ThinkPad T60

Pour autant, des chercheurs ont imaginé ce qu'impliquerait un tel changement. Pour Ray Kurzweil, un des plus célèbres futurologues américains (directeur de l'ingénierie chez Google), l'homme changera alors radicalement, rappelle Waitbutwhy. Un passage qu'il nomme singularité, car nous ne pouvons pas vraiment le concevoir. Mais ce futur sera pavé d'immortalité, de nano-robots, aura éloigné le spectre du réchauffement climatique... À termes, Kurzweil imagine un monde où l'être humain sera devenu quasi-entièrement artificiel, bionique. Batterie Lenovo Thinkpad R500

Et pour lui, ce changement commencera dès 2045. On s'en doute, Ray Kurzweil fait partie des optimistes. Et même des très optimistes. Et il y a évidemment de nombreux pessimistes, pour qui l'idée qu'une super IA mal intentionnée puisse détruire l'espèce humaine pour poursuivre son propre but semble bien plus probable. Ou si une telle puissance tombait dans de mauvaises mains (c'est déjà ce que l'on se demande à propos d'IA restreintes comme les robots tueurs, qui devraient exister bien plus tôt).

Pire: une IA n'aurait pas besoin d'être mauvaise pour détruire l'humanité. C'est ce qu'a imaginé Eliezer Yudkowsky, un écrivain américain, avec l'histoire de l'optimisateur de trombones. Imaginons une super IA à qui l'on confit la tâche de maximiser le nombre de trombones en sa possession. Une requête certes simpliste, mais qui a le mérite d'être neutre moralement. Pourtant, cette simple requête pourrait entraîner la destruction du système solaire, Batterie Lenovo Thinkpad W500 si on extrapole un peu.

En effet, une super IA va s'améliorer avec le temps, devenant de plus en plus intelligente et de plus en plus efficace. Elle va donc chercher par tous les moyens de créer de nouveaux trombones, quitte à utiliser toutes les particules physiques disponibles pour en faire des milliards de milliards de trombones, nous y compris.

Car une IA ne serait pas forcément douée de sentiment, mais aurait avant tout un objectif à accomplir et des moyens considérables pour arriver à son but. Des moyens au delà de notre entendement. Pour Eliezer Yudkowsky, il faudrait alors donner à une super IA une mission très, très précise (qu'il a essayé de définir dans un long article en anglais disponible ici). Batterie Lenovo Thinkpad T500

Facile (enfin, non) à dire, mais très difficile à réaliser. Reste à savoir si l'humanité a envie d'ouvrir la boite de pandore. Murray Shanahan, professeur de robotique cognitive au collège impérial de Londres se demandait, lors de la conférence informelle dans les locaux de Google, si nous devions vraiment construire une machine autonome ou si nous ne devions pas nous limiter à des IA restreintes. Si nous devions réellement créer notre successeur en termes d'évolution.

Les commentaires sont fermés.