Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/09/2016

Batterie Asus g51jx-ix192v

L'autre machine concernée par cette ODR n'est autre que l'Aspire R11, un ultraportable convertible — la charnière permet à l'écran de basculer à 360 degrés — vendu moins de 350 €. Pour ce prix, il ne faut pas s'attendre à des caractéristiques haut de gamme : processeur Intel Celeron, 2 Go de RAM, 500 Go de disque dur, écran HD (1 366 x 768 px)... En déduisant les 50 € remboursés par Acer, le prix devient cependant très intéressant. Encore une fois, tous les détails de l'offre sont visibles chez Acer. Le PC portable Lenovo G70-80 est actuellement en promotion chez Rue du Commerce et peut être acquis pour 399,99 €, en utilisant le code promo CRAZY20. Un tarif intéressant pour une machine à la configuration relativement modeste, mais toutefois suffisante pour un usage polyvalent. On profite ainsi d'un écran IPS de 17 pouces doté d'une définition de 1 600 x 900 pixels, d'un processeur double cœur Intel Core i3-4005U de génération Haswell tournant à une fréquence de 1,7 GHz, de 4 Go de mémoire vive en DDR3 et d'un disque dur de 1 To à 5 400 tr/min.

On regrette évidemment l'absence de SSD, mais, à ce prix là, difficile de se plaindre. L'écran IPS devrait offrir de bons angles de vision, tandis que le processeur et la quantité de mémoire vive seront suffisants pour un usage orienté bureautique, web et lecture de vidéos. Ce laptop peut donc convenir à ceux qui recherchent une machine dotée d'un grand écran et qui n'ont pas de très grandes exigences en matière de puissance. À noter que la machine est fournie avec Windows 8.1, mais que la mise à jour vers Windows 10 est toujours gratuite jusqu'au 29 juillet 2016. L'offre chez Rue du Commerce est valable durant encore un peu plus de 3 jours.

MSI semble plus que jamais enclin à se faire une belle place sur le marché du laptop gamer et annonce une nouvelle machine, qui a l'avantage d'allier finesse, puissance et grand écran. Le GS72 Steatlh Pro prend ainsi la relève sur GS70 et propose une dalle de 17,3 pouces (43,9 cm), pour une épaisseur de 19,9 mm et un poids de 2,55 kg. Le châssis en magnésium, identique à celui du GS70 ou du GS60, est de retour, tout comme le clavier Steelseries doté de touches RGB. De base, la dalle IPS est proposée en Full HD (1 920 x 1 080 px), mais il est possible de profiter de l'option 4K, pour une définition de 3 840 x 2 160 px. Encore une fois, on s'interroge sur l'intérêt de la démarche, surtout dans le cadre du jeu, étant donné qu'aucun GPU de PC portable n'est actuellement capable de faire tourner correctement un titre récent dans cette définition. La partie graphique, d'ailleurs, est assurée, au choix, par une GeForce GTX 960M (2 Go de GDDR5), une GeForce GTX 965M (2 Go de GDDR5) ou une GeForce GTX 970M. Pour jouer dans de bonnes conditions, il faudra vraisemblablement opter pour cette dernière, et ainsi profiter de 40 à 60 images par seconde dans les jeux 3D, à un niveau de détails élevé.

Côté processeur, nous avons affaire à un Intel Core i7-6700HQ, CPU 4 cœurs de dernière génération, affichant des fréquences allant de 2,6 GHz à 3,5 GHz en mode Turbo. Il s'accompagne de 32 Go de DDR4 au maximum. La connectique est assurée par 4 ports USB 3.0, 1 sortie HDMI 1.4, 2 mini DisplayPort, 1 port Ethernet et 1 lecteur de carte SD. On s'étonne par ailleurs de l'absence d'USB Type-C.Bref, ce GS72 Stealth semble disposer d'une configuration très correcte pour jouer et a l'avantage d'afficher des mensurations réduites, surtout pour un laptop 17 pouces gamer. La machine sera en vente mi-mars, à un prix débutant à 1 599 €.
Ce laptop de chez Asus propose en effet un écran de 15,6 pouces à la définition HD. La technologie de la dalle n'est pas spécifiée, mais il est probable que ce soit de l'IPS. À l'intérieur, on trouve un processeur Intel Core i5 6200U de dernière génération, une carte graphique Nvidia GeForce 920M (2 Go de mémoire vidéo), 8 Go de mémoire vive et un disque de 1 To. L'absence de SSD est cependant un peu regrettable et risque de brider les bonnes performances du couple CPU/RAM.

Notons également la présence d'un lecteur/graveur de DVD et une connectique très complète : 2 ports USB 3, 1 port USB 2, 1 port Ethernet, 1 sortie HDMI, 1 port VGA, une sortie casque et une entrée micro. Les dimensions restent relativement contenues : 382 x 256 x 25,8 mm, pour 2,3 kg.Pour 649 €, on profite donc d'un PC portable 15 pouces qui devrait être suffisamment performant pour de nombreux usages : bureautique, web, lecture vidéo, retouches photo... La carte graphique 920M reste par contre trop juste pour le jeu vidéo.
L'UE Megaboom nous avait plutôt convaincus grâce à une connectique complète, une bonne robustesse, une étanchéité à toute épreuve et surtout une excellente autonomie. La partie audio est néanmoins un peu en retrait avec des graves qui mériteraient d'être mieux maîtrisés. Le rendu reste toutefois plus que correct avec une diffusion à 360 degrés et un son très puissant pour une enceinte si compacte.

Bien sûr, son côté nomade est un peu mis en retrait avec plus de 900 grammes et son prix s'envole. Si cela pose problème, il vaut mieux se tourner vers la Boom 2, performante en tout point.
Désormais propriété de Japan Industriel Partners Inc., la marque Vaio continue d'exister dans quelques pays du monde, notamment au Japon et aux États-Unis. La preuve : plusieurs nouveaux modèles de laptop viennent d'être annoncés, aux caractéristiques alléchantes. Il n'y a plus qu'à espérer que tout cela arrive en France.
Deux nouvelles machines de la série Vaio Z ont ainsi été dévoilées, bénéficiant d'un design premium et de spécifications haut de gamme. Le Vaio Z Flip est ainsi un ultraportable convertible, puisque son écran peut basculer à 180 degrés, et ainsi faire office de tablette. La dalle de 13,3 pouces offre une définition de 2560 x 1440 pixels, tandis que le châssis en magnésium devrait garantir robustesse et légèreté. Ce modèle hybride ne pèse pas plus de 1,3 kg pour une épaisseur de 16 mm une fois fermé. On y trouve, à l'intérieur, 8 Go de mémoire vive, 256 Go de SSD et un processeur Intel Skylake (modèle non spécifié). L'autonomie annoncée semble par ailleurs très élevée, puisqu'elle atteindrait les 11h30.

Une autre déclinaison, baptisée simplement Vaio Z (ci-dessus) est également proposée : celle-ci abandonne le format hybride pour un écran non tactile de 13,3 pouces, qui passe alors à une définition Full HD (1920 x 1080 px). Le processeur est un Intel Core i5-6367U, s'accompagne de 4 Go de mémoire vive et d'un SSD de 128 Go. Cette machine a par ailleurs deux beaux arguments à faire valoir : un poids de seulement 1,17 kg et une autonomie annoncée de 15h30. Si la facture vous semble salée, vous pourrez vous reporter sur la nouvelle série S, dont les prix commencent à partir de 1099 $. Cette gamme se compose de deux machines : le Vaio S13 et le Vaio S15, soit un laptop de 13 pouces, et l'autre de 15 pouces. Le châssis est toujours en magnésium, mais la résolution de la dalle ne dépasse pas le Full HD (1920 x 1080 px). Les deux PC sont équipés d'un processeur Skylake. Le S15 est cependant mieux loti côté spécifications, puisqu'il possède 8 Go de mémoire vive (contre 4 Go pour le S3) et 1To de SSD (contre 256 Go pour son petit frère de 13 pouces). Le poids du S13 est de 1 kg, et celui du S15 atteint 2,4 kg.

Retrouvez le Top 10 des tests parus sur Les Numériques au cours des 7 derniers jours. On retient cette semaine les smartphones représentés en masse, avec la présence du nouveau Sony Xperia M5 notamment, ainsi que du Lumia 650 venu lui tenir tête. Dans le peloton suit une farandole de bonnes notes avec la télécommande Logitech Harmony 950, l'appareil photo Panasonic Lumix TZ80 et enfin le clavier gamer SteelSeries Apex M800. La qualité est là, faites votre choix.
Cet ordinateur portable conçu par HP n'a pour le moment pas été testé par notre labo, mais ses caractéristiques techniques laissent espérer une machine véloce. Il pourra même faire tourner correctement quelques jeux vidéo récents sur un écran de bonne taille, puisque l'on profite d'une dalle mate de 17,3 pouces (43,9 cm) de type IPS à la définition Full HD (1 920 x 1 080 px). Elle s'accompagne d'une carte graphique Nvidia GeForce GTX 950M dotée de 4 Go de DDR3, ainsi que d'un processeur Intel Core i7-6700HQ (génération Skylake). Ajoutez-y 8 Go de mémoire vive en DDR3L et vous obtenez un PC solide, qui devrait assurer dans à peu près toutes les tâches, même les plus lourdes. Petit bémol en revanche : l'absence de SSD, remplacé ici par un disque dur de 2 To à 5 400 tours/minute.

Un graveur de DVD est par ailleurs intégré, ce qui est à noter, car de plus en plus rare sur les laptops. Le reste de la connectique est classique : un lecteur de carte SD/MMC, une sortie HDMI, et 4 ports USB 3.0. L'ensemble pèse tout de même 2,8 kg. À noter enfin : le tableau de prix ci-dessus n'affiche pas le tarif mis à jour chez Materiel.net, mais pointe vers la bonne offre.
« Wearables » ? En français, il s'agit d'objets connectés que l'on porte sur soi en permanence comme une montre, un capteur d'activité ou des lunettes connectées. Ces petites choses intéressent vivement le constructeur automobile Ford qui vient d'ouvrir un laboratoire leur étant dédié au sein du centre de recherche et d'innovation de Dearborn dans le Michigan. Il ne s'agit nullement d'un caprice d'un des dirigeants de la marque. En revanche, Ford s'est rendu compte que beaucoup de personnes portaient ce type de produit dont la fonction première est de récolter des informations sur son propriétaire. S'agissant des objets connectés liés à la santé, alors pourquoi ne pas utiliser les données récoltées afin de mieux sécuriser la conduite ? C'est justement les recherches menées par les ingénieurs de ce département : imaginer un système où les capteurs de santé pourraient par exemple « activer des technologies d'assistance au conducteur et prévenir des risques d'endormissement » ou bien augmenter la sensibilité du « lane assist » si la montre connectée du conducteur signale que ce dernier manque de sommeil ou en cas d'accélération anormale du rythme cardiaque, « le régulateur de vitesse adaptatif ou le détecteur d'angle mort pourraient augmenter la distance entre les véhicules et diminuer le stress du conducteur lié au trafic ».

Les commentaires sont fermés.