Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/11/2016

Batterie Asus s50

Google Maps est dense d’informations par définition. Les tentaculaires cartes sont tenues de contenir une abondance d’entreprises, d’attractions et autres points d’intérêt, sans parler des milliers de routes et artères. Le voyageur moderne ne pourrait pas faire sans Google Maps.Trouver des restaurants, tracer des itinéraires, ou encore lancer la navigation ne sont que des exemples de fonctionnalités en standard sur beaucoup de périphériques, allant d’un smartphone à un ordinateur de bureau.Grâce à une prochaine mise à jour de la célèbre plate-forme de cartographie en ligne, Google Maps sur iOS, Android et Web se dotent d’une nouvelle interface. Celle-ci offre des couleurs qui sont beaucoup plus agréables pour la lecture — dans l’image ci-dessus, vous avez la nouvelle version sur la droite, et l’ancienne version sur la gauche.

Ancienne version de Google Maps à gauche, la nouvelle à droiteAncienne version de Google Maps à gauche, la nouvelle à droite
En plus des nouveaux éléments de conception comme les contours sur les routes, les cartes utilisent de nouvelles couleurs pour facilement repérer les hôpitaux, les écoles, les plans d’eau, et même les endroits où il y a beaucoup de choses à faire, comme on le voit par les sections en orange dans la vidéo ci-dessus.Google Maps permet de mieux repérer les lieux d'intérêtsGoogle Maps permet de mieux repérer les lieux d’intérêts La mise à jour sur iOS et Android ajoute également une petite, mais utile fonctionnalité : les itinéraires de multiples destinations. Si vous vous êtes déjà retrouvé à ajouter de nouvelles directions à votre voyage, cet ajout va autant vous ravir que la nouvelle refonte.En plus de son nouveau look, Google Maps semble déployer une nouvelle fonctionnalité qui va ravir tous les utilisateurs soucieux de l’utilisation de leur consommation de données. Bien que non confirmée, cette fonctionnalité dans Maps permettrait à l’application de continuer à être utile sans compter sur une connexion cellulaire, rapporte TechCrunch.

Si Google Maps peut encore être consulté en ligne, les caractéristiques essentielles comme la navigation en temps réel, ou le transport deviennent indisponibles, exigeant que les voyageurs grignotent quelques octets à chaque fois qu’ils vérifient leur emplacement.Si vous n’avez pas encore acheté une console de jeu, l’original Xbox One est un excellent choix. Et ce choix est d’autant plus vrai maintenant du fait que Microsoft vient d’officiellement baisser le prix de sa populaire Xbox One, passant à 249 dollars pour la version de 500 Go. Avant de vous réjouir, sachez que cette offre est réservée aux résistants des États-Unis à l’heure actuelle.En d’autres termes, la Xbox One coûte maintenant exactement la moitié de ce qu’elle a coûtée quand elle a été lancée.

La baisse des prix est en avance sur le lancement de la Xbox One S, qui est une variante de la console. Cette dernière s’avère être 40 % plus petite, prend en charge les flux vidéo 4K, ainsi que le mode HDR pour les jeux et la vidéo, et est livrée avec une nouvelle manette sans fil Bluetooth.Il est intéressant de noter que la Xbox One S va d’abord être lancée comme un modèle avec 2 To au prix de 399 dollars au début du mois d’août. La console sera également disponible avec des disques de 1 To et 500 Go, respectivement pour 349 et 299 dollars. Mais, Microsoft n’a pas encore annoncé les dates de lancement.

De plus, le prix de 249 dollars pour le modèle original s’applique toutes les consoles Xbox One de 500 Go, ce qui signifie que vous pouvez obtenir les variantes plutôt cool comme la Gears of War : Ultimate Edition et la Special Edition Quantum Break, sans frais supplémentaires.Le plus difficile est de décider de sauter sur cette offre ou attendre la console plus récente. Néanmoins, vous devrez rapidement faire votre choix, puisque Microsoft note que son offre est seulement valable jusqu’à épuisement des stocks. Je vais me renseigner pour savoir si cette offre est susceptible d’arriver en France…Grâce à des outils comme Hipstamatic et Instagram (et des dizaines d’autres applications), nous avons appris à apprécier les filtres, appliqués à nos images de smartphones. L’ennui est, osons le dire, qu’elles sont toutes un peu répétitive et ennuyeuse. La nouvelle application Prisma semble rallumer la flamme des filtres photo.

Avec une foule d’effets intelligents qui poussent les images au-delà d’un simple effet de colorimétrie, en créant des images artistiques qui semblent avoir été capturées par un artiste ou un talentueux peintre.La version Android de l’application est disponible dès maintenant, celle pour iOS il y a quelques jours. Il est donc temps de jeter un œil à la façon dont vous devez vous lancer, et comment Prisma fonctionne.Il ne pouvait pas être plus simple pour commencer. Rendez-vous sur l’App Store sur votre appareil iOS, ou sur le Google Play Store pour un dispositif sous Android, et recherchez « Prisma » — vous pouvez également cliquez sur les liens ci-dessous. De là, sélectionnez Prisma – Art Photo Editor with Free Picture Effects… Les bonnes nouvelles sont que l’application est totalement gratuite, donc il vous suffit de la télécharger pour l’utiliser.Soyez prudent, car il y a un certain nombre d’applications sur le Play Store qui prétendent être Prisma. Téléchargez seulement l’application émanant de Prisma labs, inc.

Dès lors que l’application Prisma est téléchargée, trouvez sur votre écran d’accueil celle-ci, et lancez-la. Sur l’écran d’accueil, vous avez le choix d’utiliser l’appareil photo de votre smartphone depuis l’application Prisma ou en sélectionnant des images de la pellicule de votre galerie — comme l’appareil photo sur l’application Prisma capture des clichés au format carré, je vous conseille de prendre vos photos avant d’ouvrir l’application, puis de les récupérer à partir de votre galerie. En effet, cela va vous donner un peu plus de souplesse en ce qui concerne le recadrage de vos images. Pour sélectionner des images à partir de votre galerie, vous verrez la dernière image que vous avez pris en bas à droite de l’écran. Tapez dessus, et vous serez invité à autoriser l’application Prisma à accéder à vos photos — cliquez sur « Autoriser » et vous serez alors en mesure de faire défiler vos images pour sélectionner celle à laquelle vous voulez appliquer le filtre.

Une fois que vous avez sélectionné une image, vous pouvez alors modifier celle-ci, tel que le recadrage au format carré. Vous pouvez également faire pivoter l’image de 90 degrés et si vous le souhaitez. Une fois que vous êtes satisfait, appuyez sur Suivant et le vrai plaisir peut commencer.L’application de filtres ne pouvaient pas être plus facile. Tout ce que vous avez à faire est de faire défiler les filtres jusqu’à celui qui attire votre attention. Sélectionnez-le, et l’application Prisma va s’occuper de toute la magie.Si vous pensez que l’effet est trop fort, il est facile de baisser le ton — il suffit de glisser à gauche pour réduire la force jusqu’à ce que vous soyez satisfait de l’apparence. Une fois que vous avez opté pour un style, vous pouvez partager le rendu sur Instagram ou Facebook (il y a des options dédiées), enregistrer ce dernier dans votre pellicule (par défaut ce sera une alternative et non un écrasement du cliché original), ou le partager ailleurs.

L’application dispose de multiples paramètres (qui se trouve sur la page d’accueil), mais le seul que vous pourriez vouloir changer est la possibilité d’inclure un filigrane — il y a un petit logo Prisma en bas à droite que vous n’avez pas forcément envie de voir sur vos rendus. Vous avez la possibilité de le retirer.En dehors de cela, vous trouverez quelques images fonctionnent mieux que d’autres — essayer d’utiliser des images avec des formes et de multiples couleurs. De plus, évitez les images trop encombrées pour de meilleurs résultats. Mais à part ça, amusez-vous !Malgré le fait que nous allons probablement voir le Nexus Sailfish et le Nexus Marlin en septembre ou octobre, des informations sur les deux smartphones sont encore assez moindres. Mais, nous en savons maintenant un peu plus sur le Sailfish, alias le HTC S1.

Les commentaires sont fermés.