Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/12/2016

Batterie HP g50

En février 2011, le super-ordinateur avait déjà brillé sur une chaîne télévisée. Après plusieurs jours de compétition, Watson l’emportait sur les champions du jeu Jeopardy. Il finit avec un total de gains de 77 147 dollars, contre 24 000 dollars pour Ken Jennings, son concurrent le plus proche, qui avait gagné par le passé 74 fois de suite contre d'autres joueurs humains.
Des chercheurs de la firme américaine affirment mardi que leurs travaux sur l'informatique quantique avancent fortement. Cette technologie est considérée comme la prochaine révolution de l'informatique.
"Le travail sur le calculateur quantique que nous faisons n'est plus seulement une expérience des forces brutes de la physique", a déclaré le responsable scientifique de l'équipe de recherche à IBM, Matthias Steffen.
"Il est temps de créer des systèmes fondés sur la science quantique qui porteront le calcul par des ordinateurs vers une nouvelle frontière", affirme-t-il. Il faudra attendre entre dix et quinze ans avant de voir arriver les premiers ordinateurs quantiques, mais IBM y travaille déjà actuellement.

La partie d'information la plus élémentaire qu'un ordinateur actuel comprend est un bit. Cette donnée ne peut avoir que deux valeurs : 0 ou 1. Dans le monde quantique, l'unité de base (appelée qubit) peut avoir la valeur 1 ou 0, mais également posséder ces deux valeurs en même temps. Cette caractéristique permettra en théorie à des ordinateurs quantiques d'exécuter plusieurs millions de calculs simultanément.
TEL AVIV (Reuters) - Intel a lancé jeudi en Israël un programme imitant le cerveau humain dont le but est de permettre la création d'appareils capables d'"apprendre" de leurs utilisateurs.
"Les machines capables d'apprendre sont une énorme opportunité", a déclaré à la presse à Tel Aviv Justin Rattner, directeur technologique chez Intel.
"En dépit de leur nom, les smartphones sont plutôt idiots. Mon smartphone ne sait rien de plus sur moi depuis son acquisition", a-t-il ajouté. "Tous ses appareils vont à terme apprendre à nous connaître en tant qu'individus, ils vont véritablement s'adapter à nous".

Le programme de recherche sera mné au sein de l'Intel Collaborative Research Institute for Computational Intelligence avec des spécialistes de l'institut Technion de Haïfa et de l'Université hébraïque de Jérusalem.
L'objectif visé est de développer de nouvelles applications qui peuvent améliorer la vie quotidienne.
Justin Rattner prend l'exemple d'un utilisateur qui a laissé les clés de sa voiture à la maison. L'appareil va durant la première semaine mémoriser l'endroit où il les a déposées et la deuxième semaine, il doit être capable de lui rappeler de pas oublier ses clés avant de quitter le domicile.

Ces appareils capables de mémoriser en permanence tout ce que fait l'utilisateur seront disponibles d'ici 2014 ou 2015, selon Intel.
"D'ici cinq ans, les sens humains seront intégrés aux ordinateurs et dans dix ans nous aurons plus de transistors dans une puce que de neurones dans le cerveau humain", prédit Moody Eden, président d'Intel en Israël.
D'après Justin Rattner, la nouvelle technologie d'Intel est déjà mise en oeuvre dans les panneaux numériques que le groupe a créés pour Adidas. Ces panneaux peuvent déterminer si l'acheteur est un homme ou une femme, un adulte ou un enfant et lui montrer les chaussures adaptées. ÉTUDE Comme chaque année, l'institut de mesure des audiences des médias Médiamétrie publie une enquête sur la fréquentation d'Internet sur un an. En 2015, l'institut a constaté la progression du nombre de Français se connectant à Internet à l'aide de différents types de terminaux. La suprématie de l'ordinateur est enterrée. L'accès par smartphone progresse fortement, et celui par tablette, encore à la traîne, fait un bond. Autre enseignement sur les usages : les activités communautaires sont globalement en hausse.

Dans son rapport annuel, L’année Internet 2015, Mediamétrie confirme la percée des accès mobiles à Internet. L’institut de mesure des audiences révèle que désormais près de 70 % des Français ont un accès soit par téléphone mobile, soit par tablette.
Selon l'enquête, 81,2 % des Français, soit 42 millions de personnes accèdent à Internet. En un an, le nombre d’internautes a crû de 447 000. Si l’accès par ordinateur a reculé de 0,4 %, le nombre d’accès par smartphone a augmenté de 8 % et celui des "tablonautes" a bondi de 34 %. Le smartphone, qui s’en étonnera, est plébiscité par les jeunes générations. 96,4 % des 15-24 ans et 96,9 % des 25-34 ans en possèdent un. La part tombe à 86,2 % pour les 35-49 ans et chute à 63,1 % pour les 50-64 ans. Côté tablette, les plus équipés sont les 35-49 ans (56,8 %) et les 25-34 ans (53,9%). Toutes générations confondues, le mobile est plus utilisé au jour le jour.

Ainsi, Médiamétrie indique que 50,7 % des Français se connectent chaque jour via leur mobile à Internet, 46,9 % grâce à leur ordinateur et seulement 18,4 % avec une tablette. La mesure, non plus selon le nombre de personnes mais selon le nombre de connexions, indique une percée des accès via mobile. En décembre 2015, 56 % des connexions à Internet se faisaient soit par le smartphone, soit par tablettes. En décembre 2013, la proportion des connexions n’était que de 21 %. Globalement avec de tels taux d’équipement, le nombre de personnes équipées à la fois d’un téléphone mobile, d’une tablette et d’un ordinateur, atteint 17,3 millions. Réciproquement, les utilisateurs d’un seul terminal représentent 16 % des internautes soit 7,2 millions de personnes.

Ces internautes multi-équipées plébiscitent les blogs et les sites communautaires dont ils représentent 20,5 % de l’audience, devant les sites d’actualité (14,7 %) et les sites de vidéos et de cinéma (12,4 %).
Comme pour la télévision, le créneau qui regroupe la plus grande part de public se trouve en fin d’après-midi, début de soirée. C’est entre 17 et 21 heures que l’on retrouve 33 % des personnes connectées par téléphone mobile, 29 % des internautes sur leur ordinateur, et 12 % des tablonautes. Les écrans changent, les habitudes persistent.

Ainsi, le média change, les besoins remplis demeurent similaires. Ainsi 47 % du temps passé sur Internet depuis un ordinateur a servi à consulter des médias en ligne, 31 % des services et 22 % aux outils de communications (mail, messagerie instantanée…).
Autre enseignement de cette étude : la progression des comportements de type communautaire, vérifiant ainsi qu’Internet est aussi un outil de communication de pair à pair. 77 % des internautes sont inscrits à au moins un réseau social, mesure Médiamétrie. Les réseaux de partage de photographie qui sont plutôt utilisés par les possesseurs de téléphone mobile percent à mesure que l’usage du mobile comme moyen de connexion progresse. Ainsi, 10 % des internautes ont un compte Instagram et un tiers des 15-24 ans sont inscrits sur Snapchat.

Les commentaires sont fermés.