Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/01/2017

Batterie Lenovo IdeaPad Z560

Lorsqu'elles sont mises en contact avec une goutte de sang, les enzymes restent neutres si les anticorps ne détectent pas le sida ou la syphilis. Mais si les anticorps se lient à l'un ou l'autre, les enzymes associées se colorent, avertissant ainsi les scientifiques de la présence de l'une ou des deux maladies.
Combiner cette technique avec les récentes avancées dans l'électronique grand public peut rendre certains diagnostics de laboratoire accessibles à presque toutes les populations ayant accès aux smartphones, se réjouit le professeur. L'appareil a été testé avec succès par du personnel soignant au Rwanda sur 96 femmes, choisies car elles participaient à un programme de prévention de la transmission du sida entre la mère et l'enfant.
Pendant 48 heures, du vendredi 23 au dimanche 25 janvier, Microsoft et Axa ont organisé un hackathon hardware à l'usine IO, le tout nouveau fablab de Paris. Objectif : dénicher des concepts d'objets connectés innovants, reposants sur la solution cloud du géant américain, et, pour l'assureur français, explorants les futurs usages au service de la prévention des risques et de la dépendance. L'Usine Digitale y était et vous fait revivre cet évènement qui a permis de sélectionner douze projets associant créativité et technologie, le tout dans un esprit start-up. Ces qualifiés disposent maintenant d'un accès illimité au fablab jusqu'à fin mars et la grande finale qui permettra aux deux vainqueurs de décrocher une importante subvention pour lancer une campagne de financement participatif.

Avec le nouveau fablab parisien de l'usine IO comme arène, la promesse de disposer des moyens nécessaires pour développer son projet d'objet connecté avec son écosystème, le hackathon Zone 61 réunissait tous les ingrédients nécessaires pour attirer une foule de makers et autres mordus du prototypage rapide et du développement informatique. Ce fut le cas, avec une quarantaine de projets portés par environ 200 participants pour cet évènement organisé du vendredi 23 au dimanche 25 janvier par Microsoft, en partenariat avec Axa. Au programme : deux concours, avec pour objectif de présenter 48 heures après le coup d'envoi un prototype fonctionnel d'objet connecté associé à une application web ou mobile, le tout répondant à un besoin clairement établi. Seule condition : passer par la solution cloud Microsoft Azure pour héberger ses données et générer une machine virtuelle par exemple. La première catégorie, baptisée projets libres, porte sur l'ensemble de ce qu'on peut appeler l'internet des objets (de l'anglais Internet of things ou IoT). La deuxième se concentre sur des usages orientés prévention des risques et de la dépendance.

Après une première expérience concluante de hackathon autour de la relation client l'an dernier à l'école 42, Axa a en effet souhaité se concentrer sur les sujets au coeur de son activité. Les objets connectés, dans l'automobile et la maison intelligente notamment, vont entraîner de profonds changements dans notre secteur, commente Thierry Fabing, directeur adjoint de la stratégie digitale de l'assureur, on ne se contente plus de donner des conseils à nos clients pour réduire le risque de sinistre, on leur donne les moyens de le prévenir.
Au terme du hackathon, deux jurys, composés respectivement de cadres de Microsoft et d'Axa, devront départager les candidats en retenant 10 projets. Ces derniers auront accès pendant 61 jours - d'où le nom de l'évènement - à l'usine IO où ils pourront notamment utiliser l'ensemble des outils disponibles comme des imprimantes 3D et des instruments de découpe laser et plasma pour parfaire leurs prototypes. Deux vainqueurs seront ensuite choisis lors d'une grande finale qui sera organisée le 24 mars prochain avec, à la clé, une subvention de 5 000 euros chacun pour pouvoir lancer une campagne de financement participatif, étape devenue essentielle pour le lancement d'un produit physique par une start-up.

Si traditionnellement un hackathon - contraction du terme anglais hack et de marathon - se destine à opposer des développeurs pour réaliser une application, ces concours chronométrés s'étendent donc désormais à l'IoT et prennent ainsi une dimension hardware. Grâce à la diffusion de nano-ordinateurs comme le Raspberry Pi ou la carte Arduino, qui fait d'ailleurs partie du starter-kit distribué aux participants, l'accès à la technologie a considérablement progressé au cours des dernières années, souligne Pierre Lagarde, developper evangelist chez Microsoft. Un développeur peut aujourd'hui rapidement se lancer dans de l'électronique basique et passer de l'idée au protoype en un temps record.

Mais, pour ce hackathon, l'idée n'est pas forcément de partir d'une feuille blanche. Il est tout à fait possible de venir avec son matériel et une ébauche de prototype réalisée seul ou à plusieurs, précise Pierre Lagarde, le hackathon représente alors l'occasion parfaite de booster un projet en y consacrant autant de temps que possible en un week-end. C'est la cas d'un projet de serre connectée, porté par une équipe de six personnes, qui arrivent à l'évènement avec un prototype déjà bien avancé.
A peine franchie la porte de l'usine IO, l'esprit start-up est de mise. Au niveau de l'espace d'accueil où les participants doivent s'inscrire gratuitement, des badges sont proposés et portent les mentions je suis un super porteur d'idée, maker, développeur, designer industriel ou graphiste, de quoi repérer la spécialité des uns et des autres en un coup d'oeil.

S'il reste très masculin, le public couvre une bonne partie de la pyramide des âges, avec une forte présence de 17-30 ans. Les profils sont divers, du lycéen à l'ancien ingénieur de Thales ou de l'Inria, en passant par des étudiants en école d'informatique. A la complémentarité des compétences s'ajoute donc une transmission de l'expérience entre générations, avec pour décor une usine du XXIe siècle. Un tableau plutôt réconfortant sur ce que peut apporter l'économie numérique en termes d'innovation, de partage, et d'accès au savoir. Mais trêve de rêvasseries, les deux sponsors de l'évènement sont à la recherche du futur best-seller des objets connectés et le chrono tourne déjà. Au boulot !

Les premières heures du hackathon permettent aux participants de faire connaissance dans un espace de réseautage où boissons, chips et friandises sont en libre accès. Une première occasion de se rencontrer pour constituer une équipe autour d'un projet plus ou moins clairement défini. Pendant ce temps, des coachs de Microsoft et d'Axa réalisent des présentations sur des thématiques diverses comme le cloud, les interfaces homme-machine ou sensibilisent aux risques d'incendie, de cambriolage ou de dégâts des eaux. Ces experts seront par la suite disponibles durant l'intégralité de l'évènement pour aider les participants et animer des ateliers.
Puis vient la première grande étape du hackathon : les pitchs. Il s'agit de présenter en une minute chrono son concept. Les participants, seuls ou en équipe, se succèdent sur scène, avec une plus ou moins grande maîtrise de la prise de parole en public pour vendre leur idée. Sur le côté, les coachs Microsoft et Axa lèvent après chaque présentation un carton vert ou rouge, selon qu'il juge l'idée bonne ou à revoir. Le candidat est ensuite invité à aller discuter avec les experts n'ayant pas été convaincus par cette mini-keynote, afin de voir comment il peut corriger le tir pendant le week-end. Certains participants terminent leur présentation en indiquant s'ils ont besoin de compétences particulières, designer, développeur ou maker principalement. D'autres, venus sans présenter de concept, se proposent alors aux porteurs des projet sur lesquels ils pourraient se montrer utiles.

PRÉSENTATION AUX JURYS AVANT LA DÉCISION FINALE
Dimanche, en fin après-midi, après quasiment 48 heures de travail, retour à l'usine IO où le jury passe en revue les différents projets. Les corps et les esprits des makers apparaissent plus ou moins fatigués, reflet de différentes stratégies dans la gestion du sommeil. Certains n'ont pratiquement pas dormi et regrettent ce choix qui, poussé à l'extrême, vient logiquement nuire à la capacité de se concentrer pour être efficace. D'autres, à l'inverse, n'ont pas du tout modifié leur week-end, avec sortie le samedi soir et grasse-matinée le dimanche. Certains prototypes ont en tout cas fière allure. C'est le cas du projet de robot fabriqué par Clément, 27 ans, et Logu, 30 ans. Le petit engin se déplace en suivant une ligne noire tracée sur la table qui fait office de plateau de démonstration. Un parcours qui lui permet de démontrer sa capacité à repérer des augmentations de température grâce au souffle d'un sèche-cheveaux, une baisse de la luminosité en passant sous une boîte en carton, ou encre détecter une fuite d'eau grâce à son capteur d'humidité. Les différentes données mesurées par ce robot-sonde apparaissent en temps réel sur l'écran d'un PC portable.

PC Portable Batterie | Batterie pour ordinateur portable et adaptateur boutique - www.fr-batterie-portable.com
http://www.fr-batterie-portable.com
Batterie pour ordinateur portable et adaptateur boutique - www.fr-batterie-portable.com , Achat immédiat 20% de réduction!

Achat Asus batterie ordinateur portable - fr-batterie-portable.com
http://www.fr-batterie-portable.com/asus.html
Batterie neuve pour Asus ordinateur portable! Achat immédiat 20% de réduction! Livraison rapide et Economies garanties en batterie !

Achat Dell batterie ordinateur portable - fr-batterie-portable.com
http://www.fr-batterie-portable.com/dell.html
Batterie neuve pour Dell ordinateur portable! Achat immédiat 20% de réduction! Livraison rapide et Economies garanties en batterie !

Les commentaires sont fermés.