Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/03/2017

Batterie HP Pavilion dv6700

Un tiers des entreprises sondées autorise leurs employés à accéder au réseau de l'entreprise de manière illimitée via leurs propres smartphones. Dans le même temps, seulement 38 % des entreprises restreignent en partie l'utilisation des smartphones. Ces restrictions concernent par exemple l'accès à certaines ressources du réseau. En outre, les Notebooks et tablettes privés sont de plus en plus utilisés au travail. Seulement 11 % d'entre elles utilisent un logiciel de gestion des appareils mobiles (Mobile Device Management ou MDM) pour veiller au respect de leur politique de sécurité. Enfin environ une entreprise sur cinq interdit purement et simplement l'utilisation des téléphones mobiles des activités professionnelles.Une sensibilité au risque accrue Ce manque de prévention dans de nombreuses entreprises peut s'expliquer par le fait que près des deux tiers des participants se sentent plus ou moins bien préparés à faire face à des cyber-menaces. Malgré tout, l'étude constate que les entreprises ont de plus en plus conscience du risque. En effet, plus de la moitié des répondants se penchent sur la limitation des risques de manière plus intensive que l'année précédente et 34 % des sondés voient dans les appareils mobiles un risque grave pour la société.

Quels que soient les risques posés par les appareils mobiles, seulement 9 % des entreprises prévoient une stricte interdiction de leur utilisation à l'avenir. Et pourtant, environ un tiers des responsables informatiques interrogés sont certains que le nombre de terminaux privés apportés sur le lieu de travail ira sans cesse croissant, et ce quelle que soit les mesures entreprises. Samsung a publié un bénéfice net trimestriel record à 6,56 milliards de wons (4,6 milliards d'euros) et des revenus en progression de 26% à 52,18 milliards de wons (36,77 milliards d'euros). 20 millions de smartphones de sa gamme Galaxy S3 ont été écoulés sur la période. Le géant sud-coréen Samsung a publié des résultats records au cours du troisième trimestre 2012. Le bénéfice d'exploitation du constructeur a presque doublé par rapport à l'an dernier, grâce aux succès de ses smartphones Galaxy S III et Note 2, qui ont également stimulé les résultats de son activité composants. Le profit net est ainsi ressorti à 6,56 milliards de wons (4,6 milliards d'euros) pour le trimestre clôt le 30 septembre. Le chiffre d'affaires, en hausse de 26% s'est établi à 52,18 milliards de wons (36,7 milliards d'euros), dont plus de la moitié proviennent des produits de communication mobile du fabricant. Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 8,12 milliards de wons (5 milliards d'euros)

Le Galaxy S3, produit phare du fabricant a continué à bien se vendre au cours du trimestre, et les analystes ont déclaré que le Note 2, terminal à mi-chemin entre le smartphone et la tablette, avait été très bien accueilli dès sa sortie et qu'il se déployait actuellement dans le monde.«Les ventes de Galaxy S III ont été remarquables. Nous en avons livré 20 millions », a déclaré Kim Hyun-joon, vice-président de l'activité Communications Mobile chez Samsung. Ce dernier s'attend à ce que la concurrence entre les terminaux haut de gamme s'intensifie encore durant la période des fêtes de Noël, et la société prévoit des ventes supplémentaires de Galaxy S 3 et Note 2.Le succès de cette gamme de smartphones a également boosté les livraisons d' écrans OLED dont sont équipés ces terminaux, a précisé la firme. Selon Marcello Ahn, analyste chez Nomura Financial Investment. Samsung a commercialisé environ 59 millions de smartphones au cours du trimestre, dont 27 millions de modèles haut de gamme, dont le Galaxy S3 et la série Galaxy Note. En comparaison, son grand rival d'Apple a vendu 27 millions d'iPhones et 14 millions d'iPads sur la même période . L'iPhone 5 a été lancé en septembre, environ trois mois après le Galaxy S3 .

« Les produits haut de gamme de Samsung continueront à booster ses profits au cours du quatrième trimestre, malgré les inquiétudes d'un ralentissement des ventes de smartphones en raison d'une très forte concurrence sur ce marché » pense Marcello Ahn Mais la faible demande en processeurs DRAM pour PC a ralenti les ventes du constructeur sur ce marché. Pour le prochain trimestre, la société se concentrera sur les DRAM pour mobiles et serveurs et sur les produits NAND, dont les Solid State Drive (SSD) pour les ordinateurs portables, les cartes multimedia embarquées (eMMC) et les puces logiques, a déclaré Robert Yi, responsable des relations investisseurs chez Samsung.Samsung, qui et l'un des principaux fournisseurs de composants d'Apple, a progressivement réduit son offre de puces mémoire NAND et DRAM pour iPhone et l'iPad, mais reste un des principaux fournisseurs de puces pour les terminaux d'Apple, dont l'iPad mini, a indiqué Jeff Kang, analyste chez Daishin Daishin Investment and Securities, Pour compenser la baisse des commandes d'Apple, la société sud-coréenne cherche à augmenter la consommation de ce composant en interne, a-t-il ajouté. Alors que les études sur les ventes d'ultrabooks sont revues à la baisse pour 2012, à moyen terme, les prévisions sont plus optimistes. Les ultrabooks pourraient ainsi représenter la moitié du marché des notebooks en 2016.

Les ventes d'Ultrabooks pourraient exploser dans les 5 prochaines années et atteindre 47 % de toutes les ventes d'ordinateurs portable, et ce malgré les coûts élevés de ces appareils. C'est ce que prévoit une étude de l'américain GBI Research. D'après les chiffres de cette étude, en 2011, 1,3 million d'ultrabooks ont été vendus. Mais ce chiffre pourrait atteindre 148,7 millions en 2016, soit un taux de croissance annuel de 109%. Cette croissance pourrait être induite par les progrès technologiques et la baisse de prix des composants sur ce marché. Un autre facteur de la popularité des ultrabooks est la montée du cloud computing, tels qu'iCloud d'Apple et Cloud Storage de Google. Les clouds publics sont devenus plus fréquents évitant ainsi aux utilisateurs de se munir d'un disque dur traditionnel de grande capacité. Le continent nord et latino-américain est le plus gros consommateur d'ultrabooks. Il représente avec 1,55 million d'unités vendues cette année, 42% du marché mondial en 2012. Cependant, dans les prochaines années, la région Asie-Pacifique devrait devenir le plus gros consommateur d'ultrabooks, avec environ 55 millions d'unités en 2016. L'Amérique atteindra 54 millions d'unités vendues, tandis que la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) arrivera en troisième position avec des ventes d'environ 40 millions d'unités.

A court terme, les prévisions semblent toutefois moins optimistes. Ainsi, dans son dernier rapport IHS iSuppli Compute Platforms Topical revoit ses prévisions à la baisse. Alors que 22 millions de pièces auraient dues être vendues en 2012, ce rapport estime que ces chiffres ne sont pas réalistes. Seulement 10,3 millions d'ultrabooks devraient être vendus d'ici la fin de l'année. Les raisons de cette révision : « Jusqu'ici, le secteur n'a pas su créer auprès des jeunes consommateurs l'engouement nécessaire pour faire de l'ultrabook un objet grand public. Cela pose vraiment problème lorsque l'on est confronté au grand buzz créé par les tablettes et les smartphones. Ajoutez à cela des prix prohibitifs, et les ventes d'ultrabooks ne pourront atteindront les objectifs initiaux en 2012 », explique Craig Stice, auteur du rapport. De son côté HP a aussi publié ses prévisions, les ultrabooks devraient représenter 15 à 20% des ventes de notebook en 2012 et ce chiffre devrait atteindre les 40% d'ici fin 2014. Lors de la conférence de presse programmée pour le mardi 23 octobre, Apple pourrait annoncer une évolution Lightning de l'iPad 3 Retina (officiellement appelé le nouvel iPad par le constructeur). Les observateurs n'attendent pas en effet de vrai iPad 4 avant mi-2013. Selon des sources dans la chaîne d'approvisionnement d'Apple, le futur iPad 4 affichera surtout un « design plus simple ».

L'évolution attendue fin octobre de l'iPad 3 Retina pourrait comporter un connecteur Lightning et être compatible avec le réseau 4G LTE de l'opérateur britannique Everything Everywhere (EE). Plus tôt cette année, le gouvernement anglais a autorisé Everything Everywhere à réaffecter certaines portions de son spectre de fréquence 2G à la bande 1800 MHz afin d'offrir un service 4G dans quelques villes du pays. Actuellement, l'iPad 3 Retina fonctionne sur les fréquences 700 et 2100 MHz. La compatibilité de l'iPhone 5 avec la bande des 1800 MHz a été saluée par l'opérateur EE lors de l'annonce du lancement de son service 4G. «Nous sommes heureux d'annoncer que le lancement officiel de notre nouvelle offre aura lieu le 30 octobre 2012. Everything Everywhere sera le premier opérateur à proposer le très haut débit mobile et un service fibre haut débit au Royaume-Uni », indique EE dans son communiqué. En France, l'iPad Retina 4G/LTE ne fonctionne qu'en 3G tout comme le récent iPhone 5. Enfin tant que l'Arcep n'aura pas fait évoluer la bande de fréquences 1800 MHz de la 2G vers la 4G. Un iPad 4 pour mi-2013 ?

Si l'on en croit certaines rumeurs concernant la sortie d'un iPad que nous appellerons iPad 4, Apple aurait dit à ses fournisseurs que le lancement d'une nouvelle génération d'iPad aurait lieu vers le milieu de l'année 2013. Selon le site DigiTimes, le prochain iPad offrira un «design plus simple » et le nombre de LED qui servent au rétroéclairage de la tablette sera réduit.Ces informations surviennent quelques jours après qu'Apple soit justement mis en cause pour le système de rétroéclairage Led utilisé dans l'iPad 3 et le MacBook Pro. Selon Patently Apple, LED Tech a porté plainte contre Apple pour contrefaçon de brevet. L'entreprise affirme que les produits d'Apple portent atteinte à ses brevets dans la manière dont « l'appareil contrôle et alimente une source de lumière à semi-conducteur, comme une diode électroluminescente ou Led, sur un système d'éclairage portable alimenté par une batterie ».Dans un autre article, DigiTimes indique que les fabricants d'Apple veulent augmenter leurs tarifs. Selon les sources de DigiTimes, Foxconn et d'autres partenaires ont demandé « à Apple d'accepter une hausse de prix », au motif que « le coût de la main-d'oeuvre a augmenté en Chine ». Selon ce rapport, Apple a « soumis les acteurs en amont de sa chaîne d'approvisionnement à de fortes pressions en terme de prix, et ils exigent aujourd'hui plus d'argent pour leurs composants ».

Lors de la conférence de presse de mardi prochain, le 23 octobre donc, les observateurs attendent aussi l'annonce d'un iPad mini, d'un MacBook Pro Retina 13 pouces, d'un Mac mini et d'un iMac plus mince. Après les stickers muraux, pour clés ou téléphones portables, les créateurs et éditeurs parisiens "Les invasions éphémères" présentent les autocollants dédiés aux claviers d'ordinateurs portables (PC ou Mac).Chaque planche de 20 x 30 cm est composée d'une cinquantaine de stickers, destinés à recouvrir les chiffres, les lettres et la barre espace du clavier, ainsi que de deux visuels plus grands à coller de part et d'autre du touchpad. Romantiques, animalière ou rétro, ces planches sont vendues 19€ à l'unité. Pour l'anniversaire de la mort de Steve Jobs, le 5 octobre, un vieil enregistrement datant de 1983 confirme le satut de visionnaire du fondateur d'Apple.

C'est le blogueur spécialisé, Marcel Brown, qui a déniché l'enregistrement de l'intervention de Steve Jobs à l'International Design Conference d'Aspen (Colorado). La foire aux questions qui a suivi l'intervention fait des références précoces à Internet, au réseaux sans fil et aux boutiques d'apps. "La stratégie d'Apple est vraiment simple. Tout ce que nous voulons faire c'est de mettre un super ordinateur dans un livre qu'on peut transporter et apprendre à utiliser en vingt minutes. C'est ça que nous voulons faire pendant cette décennie", explique le jeune patron d'Apple. Comment ne pas voir une ébauche de tablette électronique dans ses propos. Il poursuit avec une prophétie annonçant Internet et le WiFi : "Et nous voulons faire cela avec une connexion radio, ce qui évite d'avoir à brancher l'appareil à quoi que ce soit pour communiquer avec des énormes bases de données sur d'autres ordinateurs". Steve Jobs évoque également des ordinateurs abordables et si petits qu'ils tiendraient dans la poche.

  1. http://www.bloghotel.org/enablesyou/
  2. http://en.donkr.com/blog/gesamtidee
  3. http://www.neighbour123.com/blog/show/batteria-fujitsu-li...
  4. http://www.useek.com.au/myblog/index.php?blog=http://wwwa...

Écrire un commentaire