Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/11/2017

Batterie Fujitsu FPCBP218 www.magasinbatterie.com

D'une manière générale, il est clair que les GPU 900M sont en fin de vie et que les promotions risque de se multiplier prochainement chez les marchands qui braderont leurs stocks pour faire entrer des notebooks sous GPU de série 10. Il faudra donc être bien attentif durant les prochaines semaines et guetter le moindre bon plan. Un gros rabais sur un portable équipé d'une 970M voire 980M peut en effet s'avérer très intéressant et l'on trouve par ailleurs désormais très régulièrement des promotions sur des machines équipées en 960M, pour moins de 700 €. Il est à noter que la grande majorité des nouveaux PC portables dotés d'une 1060, 1070 ou 1080 est équipée d'une dalle qui affiche du Full HD, mais pas plus (le MSI GT73VR utilisé dans le cadre de ce dossier est une relative exception). La puissance de ces GPU laisse pourtant envisager du jeu en QHD, voire en Ultra HD pour la GTX 1080. Il y a donc une bonne marge de manœuvre pour les fabricants de PC portables haut de gamme qui pourront —plus souvent proposer une dalle allant au-delà du Full HD sans sacrifier les performances. Et si l'on trouve toujours un intérêt tout relatif à jouer dans une définition supérieure au 1080p sur écran de 15 ou 17 pouces, n'oublions pas que ce genre de configuration peut très bien s'accommoder d'un moniteur externe QHD ou UHD.

Bref, investir dans un PC portable équipé d'une 1060, 1070, 1080 reste clairement justifié si l'on veut miser sur du long terme. Si Nvidia proposait déjà Watch Dogs 2 avec ses GeForce GTX 1080 et GTX 1070, les modèles inférieurs ne bénéficiaient d'aucun bundle. Une lacune désormais comblée, puisque l'achat d'une GeForce GTX 1060 (6 ou 3 Go), GeForce GTX 1050 Ti ou GeForce GTX 1050 donne droit à un jeu offert, à choisir parmi trois titres indés. Le bundle concerne les GeForce de bureau citées plus haut, mais aussi les ordinateurs de bureau qui en sont équipés ou encore les ordinateurs portables (pour la GeForce GTX 1060). Après achat auprès d'un revendeur en ligne qui fait mention de l'offre — condition sine qua non — l'acquéreur doit patienter jusqu'à ce que le délai de rétractation soit passé. Après ce délai, un code est envoyé par email. Celui-ci est à renseigner sur le site Nvidia mis en ligne pour l'occasion, et ce, avant le 30 janvier 2017. Il faut alors se laisser guider de manière à ce que le compte Steam de l'utilisateur soit relié à celui de Nvidia. À la suite de cela, il est possible de choisir un – et un seul – jeu parmi les trois titres indés suivants : Maize par Finish Line Games (aventure), Redout par 34BigThings (course futuriste) ou Raw Data par Survios (combat orienté VR). À en croire les sources de Windows Central, Microsoft planche actuellement sur un outil susceptible de venir concurrencer les Amazon Echo et Google Home. Baptisé Home Hub, ce dernier se distinguerait toutefois par un modèle fondamentalement différent : au lieu d'habiter un appareil dédié, il s'implanterait au sein de Windows 10, et donc de n'importe quel PC.

D'après Windows Central, qui assure avoir consulté des sources diverses, Home Hub est un outil purement logiciel qui devrait débarquer avec le troisième volet de la mise à jour à tiroirs dite Redstone, probablement fin 2017. Ses fonctions de base devraient être comparables à ce que propose la concurrence, mais avec une différence de taille à l'usage, à savoir la présence d'un écran. En pratique, Cortana doit pouvoir, bien entendu, piloter les lumières (par exemple) par le biais de commandes vocales. Mais le dispositif ne se contente pas de connecter les appareils intelligents de la maison. Il a vocation, à l'évidence, à devenir le centre de ladite maison.En effet, le projet Home Hub est en grande partie orienté vers une utilisation familiale. Cela se traduit, concrètement, par une machine partagée, sur laquelle Windows 10 n'affiche pas, par défaut, les données d'un individu en particulier, mais les fichiers communs, par exemple le calendrier familial. Bien évidemment, il est possible de s'authentifier rapidement pour accéder à son compte, notamment grâce à Windows Hello. Toutefois, l'idée n'est pas de transformer son laptop de travail en hub partagé à mi-temps. Microsoft imagine plus une machine dédiée, tactile, constamment placée au centre d'une pièce à vivre. Le géant se serait d'ailleurs déjà rapproché de Lenovo et HP pour s'assurer que des tout-en-un adaptés débarquent sur le marché au moment propice.

D'après le long article de Windows Central, l'arrivée de Cortana sur l'écran de verrouillage de Windows 10 n'était autre que la première étape du déploiement progressif de Home Hub, qui devrait s'étaler au moins sur trois mises à jour majeures. Sans tenir compte d'éventuels — voire probables — retards, Microsoft ne devrait donc pas dévoiler toutes ses cartes à ce sujet avant 2018. La version 2014 diffère notamment par la présence d'une puce NFC et d'une application mobile Jabra Sound, avec des fonctionnalités intéressantes. Pour tout le reste, on retrouve une enceinte nomade portable à la conception solide et aux finitions de qualité. Elle ne promet pas une résistance particulière, mais elle peut être protégée de projections d'eau et de sable grâce à sa pochette de transport fournie. Ses commandes simplissimes et ses indications vocales la rendent facile d'utilisation et intuitive. La Solemate peut communiquer en sans-fil via Bluetooth ou en filaire via l'entrée mini-jack 3,5 mm et son câble fourni. Elle embarque également un micro pour la fonction kit mains libres et elle offre 10 heures d'autonomie. La toute dernière version du fleuron d'Apple arrive avec des dimensions revues à la baisse et une configuration très musclée. Cette année, la nouveauté la plus visible est cependant la Touch Bar qui remplace les touches de fonctions. Indéniablement séduisante au premier regard, il nous restait à déterminer si elle s'avère bien utile dans la pratique. Avec ses nouveautés, ce nouveau MacBook Pro 15 pouces reste-t-il l'engin désirable qu'il est devenu au fil des années ? C'est (presque) une nouvelle ère pour les MacBook Pro, qui connaissent en 2016 une refonte partielle de leur design. Ce modèle 15 pouces n'échappe pas à la règle et l'on se retrouve face à un ordinateur plus compact et léger que les précédentes générations, mais qui ne sacrifie en rien la qualité de fabrication. Le châssis est ainsi toujours de type unibody, intégralement en aluminium et la construction ainsi que le niveau de finitions sont à nouveau irréprochables. Le tout respire la solidité et les matériaux nobles.

Les plus gros changements interviennent lorsque l'on ouvre le notebook. On découvre alors un clavier aux touches très plates, hérité du MacBook, avec un toucher amélioré (mécanisme papillon de deuxième génération), un touchpad XXL à la diagonale de 18,5 cm (!), ainsi que cette fameuse Touch Bar qui a fait couler beaucoup d'encre. C'est clairement d'ailleurs ce dernier point qui différencie le plus ce MacBook Pro des versions précédentes. Avant d'y revenir plus en détail, inspectons le clavier qui, comme dit plus haut, nous vient tout droit du MacBook... pour le pire et le meilleur. Il propose ainsi des touches convexes, très légèrement enfoncées au milieu, ainsi qu'une course très courte. Apple a légèrement retravaillé le mécanisme afin qu'il soit légèrement plus souple que sur le MacBook. Les premiers instants en sa compagnie restent déroutants, tant la frappe manque de retour. Cependant, après un petit temps d'adaptation, on finit par s'y faire et même trouver son utilisation agréable. Malgré tout, on ne peut s'empêcher de regretter l'ancien clavier du MacBook Pro, certes plus volumineux, mais un bon cran au-dessus en termes de confort.

Le touchpad est en revanche un petit bijou de praticité et de précision, même si l'on se demande une fois de plus l'intérêt d'une telle surface. Il glisse impeccablement bien, réagit parfaitement, et l'ensemble des mouvements propres à Mac OS (défilement haut et bas, changement de bureau, etc.) répond merveilleusement bien. Un mot rapide sur le bouton d'allumage, juste à droite de la Touch Bar, qui se dote désormais d'une fonction Touch ID. Le système déjà éprouvé sur les iPhone et iPad permet de déverrouiller le Mac instantanément en posant son doigt sur le capteur d'empreinte digitale. Ce système permet également de gérer plus facilement les sessions, puisque la reconnaissance de l'empreinte permet de déverrouiller la session de l'utilisateur correspondant. Touch ID peut également être utilisé pour sécuriser des fichiers sur le Mac comme les notes. Touch ID pourra également servir aux paiements sur Internet.

Passons maintenant à la Touch Bar, soit un écran Oled tactile qui prend toute la largeur du clavier et qui affiche une définition de 2 170 x 60 pixels. Son intégration est impeccable et l'effet waouh est indéniable lorsqu'on la découvre pour la première fois. Apple a tenté de pousser au maximum les possibilités d'usages avec Mac OS et il faut avouer qu'elle s'adapte bien à différents types d'utilisations. Depuis le bureau, il est possible de très simplement régler la luminosité, le volume, le rétroéclairage du clavier, ou encore lancer le launchpad et accéder aux différentes fenêtres ouvertes. L'affichage s'adapte par ailleurs en fonction de l'application utilisée : lancez Photos et vous verrez apparaître des raccourcis pour recadrer ou faire pivoter vos images, lancez Safari et vous profiterez d'une barre de favoris, etc. Encore une fois, l'idée est excellente et la séduction fonctionne immédiatement. En pratique, cependant, est-ce vraiment utile et est-ce que cela change radicalement notre façon d'utiliser Mac OS au quotidien ? Sans être catégorique, on peut affirmer que la Touch Bar, aussi technologiquement séduisante soit-elle, n'est qu'une barre de raccourcis dynamiques et qu'un utilisateur avancé, qui travaille sur Mac OS toute la journée, aura toujours plus vite fait d'utiliser les raccourcis clavier. Reste une bonne idée de design et un effet très réussi, qui rend le notebook encore un peu plus premium.

La connectique relativement limitée voit disparaitre le port HDMI, les ports Thunderbolt 2, le lecteur de carte SD ainsi que les ports USB 3 et le connecteur MagSafe. Des sacrifiés au profit de 4 ports USB Type-C, qui sont censés faire office de connectique pour la recharge, le transfert de données et la connexion à un écran. On ne reviendra pas sur la volonté, certes louable d'Apple de pousser au maximum l'USB C, mais on regrette une fois de plus la disparition du connecteur aimanté MagSafe et du lecteur de carte SD, d'autant plus qu'il aurait été tout à fait possible de les intégrer dans le nouveau châssis. Les ports USB-C sont certes très polyvalents, mais les périphériques disponibles sont encore très restreints et cette phase de transition oblige les utilisateurs à utiliser des adaptateurs (USB-C vers DisplayPort/HDMI, USB-C vers USB 3.0, USB-C vers Thunderbolt 2, etc.).

La gestion de la chaleur et du bruit est quant à elle très bonne, surtout compte tenu de la configuration embarquée. Après avoir fait tourner le benchmark Unigine Heaven pendant 1 h, on relève un point chaud de 43,6 °C à l'avant et 48,2 °C sous le châssis, au niveau de l'évacuation de l'air. Lorsque la machine est fortement sollicitée, le souffle dégagé reste peu gênant et ne dépasse pas les 38 dB(A). Ce nouveau MacBook Pro est équipé d'une dalle IPS brillante de 15,4 pouces qui affiche une définition de 2 880 x 1 800 pixels. On retrouve donc ici le Retina bien connu depuis maintenant quelques années. La lisibilité est particulièrement bonne grâce à un taux de luminosité très élevé (480 cd/m²) et un taux de contraste de 1 050:1.Le bilan colorimétrique est, là encore, excellent puisque l'on relève un Delta E (écart entre les couleurs réelles et les couleurs affichées, considéré comme excellent en dessous de 3) à 1,3, ainsi qu'une température des couleurs qui monte à 6 680 K, soit un chiffre proche de la norme à 6 500 K. Le rendu est donc particulièrement fidèle et équilibré. La courbe de gamma est quant à elle très stable, ce qui se traduit par un dégradé de gris bien défini.

Batterie pour ordinateur portable, chargeur/Adaptateur sur magasinbatterie.com
http://www.magasinbatterie.com
magasinbatterie.com est un marché en ligne des batteries de remplacement. Nous permettons que tous les produits vendus sur notre site Web sont 100% neufs. 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Acer PC Portable Batterie
http://www.magasinbatterie.com/acer.html
Batterie pour Acer ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Asus PC Portable Batterie
http://www.magasinbatterie.com/asus.html
Batterie pour Asus ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

HP PC Portable Batterie
http://www.magasinbatterie.com/hp.html
Batterie pour HP ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Dell PC Portable Batterie
http://www.magasinbatterie.com/dell.html
Batterie pour Dell ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

Écrire un commentaire