Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/01/2018

Batterie HP Compaq nx8200 www.magasinbatterie.com

Plus maintenant. Samsung a remanié TouchWiz pour la rendre plus moderne et plus réactive. Les changements sont subtils et de très bon goût. Honnêtement, j’ai même peiné remarqué ce qui était différent jusqu’à ce que j’ouvre le menu des Paramètres.Dans la nouvelle version de TouchWiz, tous les paramètres sont organisés avec goût, sur un fond blanc avec de subtiles touches de couleurs ici et là. La navigation va vous paraître simplifiée. Après avoir découvert le nouveau menu des Paramètres, j’ai commencé à fouiller dans l’appareil pour voir tous les autres changements.Au-delà de quelques nouvelles applications et des mises à jour d’applications Samsung, les plus grands changements visuels peuvent être vus dans les icônes des applications Samsung. Les modifications apportées à TouchWiz sont très bien perçues, et pour une fois, je suis presque heureux que Samsung n’ait pas opté pour une version « stock » d’Android.Étant donné que le Note 7 est techniquement un téléphone « edge », il retrouve les mêmes panneaux incurvés que le S7 edge. Vous pouvez utiliser le bord incurvé pour lancer divers raccourcis : applications, contacts, etc.

Samsung a considérablement amélioré son S Pen depuis la première itération, et cette dernière est vraiment la meilleure. Le stylet du Galaxy Note 7 prend en charge 4 096 points de pression, ce qui est le double de ce que de nombreux stylets du marché offrent. Cela signifie une plus grande sensibilité à la pression, permettant au S Pen de savoir quand faire une ligne fine ou épaisse. La précision supplémentaire va certainement ravir les artistes, mais elle est également bénéfique pour tous les preneurs de notes. De plus, la pointe du stylet est plus proche de la taille d’un stylo bille — 0,7 mm.Samsung a également rendu le S Pen résistant à l’eau — IP68, de sorte que vous pouvez écrire sous l’eau. Bien sûr, Samsung précise que vous ne pourrez pas faire de la plongée avec, mais vous devrez peut-être utiliser le S Pen quand il pleut ou que vos doigts sont humides.D’autres nouvelles fonctionnalités incluent la possibilité d’épingler des notes sur l’écran « Always On » pour un accès rapide, créer et partager des GIF avec Smart Select, traduire du texte en 38 langues avec Air Command, ouvrir une loupe pour augmenter la taille du texte jusqu’à 300 %, ou encore cliquer sur un seul bouton pour effacer du contenu. Toutes ces fonctionnalités améliorent grandement le S Pen.

Le Galaxy Note 7 ressemble à un appareil très prometteur. Il est aussi beau que le S7 edge, mais il est aussi fonctionnel que tout autre modèle Note lancé par le passé. Le fait d’inclure des écrans incurvés en fait un appareil vraiment unique et bien équilibré. Évidemment, je devrais utiliser plus longuement le smartphone pour avoir un avis définitif le concernant.Rendez-vous dans quelques jours pour en savoir plus sur le smartphone. Pour le moment, n’hésitez pas si vous avez des questions.Google a récemment ajouté quelques nouvelles fonctionnalités de sécurité et de connexion à Chrome OS, comme le support expérimental sur l’utilisation d’un code PIN pour déverrouiller un Chromebook au lieu d’un mot de passe, et la possibilité de déverrouiller un Chromebook en utilisant un smartphone Android.Une autre option pourrait arriver dans les prochaines semaines. Selon un commit sur le code source de Chromium, il semble qu’au moins un Chromebook avec un capteur d’empreinte digitale est en cours de développement.Le commit est dédié à une carte de développement nommée Gru, dont Chrome Unboxed note comme étant utilisé dans un futur dispositif, connu sous le nom de code Kevin. Outre ce commit, d’autres suggèrent que le Chromebook aura un écran haute résolution, une conception convertible et un processeur Rockchip.

Tout compte fait, il semble que Kevin pourrait être une nouvelle alternative au ASUS Chromebook Flip, l’un des premiers Chromebook convertibles avec un processeur basé sur une architecture ARM. Le nouveau modèle pourrait avoir un meilleur écran, un processeur plus rapide, et évidemment, un moyen d’authentification simplifié grâce au capteur d’empreintes digitales.Bien évidemment, tout cela aura du sens uniquement si le « Kevin » sort un jour… En effet, bien que le code source révèle quelques informations, ce n’est pas pour autant que le périphérique sera lancé au grand public.Lors de l’IFA 2016 à Berlin qui s’est tenu la semaine dernière, LG a présenté son écosystème de maison intelligente, dévoilant par la même occasion ses nouveaux partenariats et collaborations, tel que celui avec Amazon, le plus grand détaillant en e-commerce au monde.Grâce à sa stratégie open-source collaborative, le domaine de l’Internet des Objets (IoT – Internet of Things) ne cesse de croître. Dans ce contexte, LG dévoile sa technologie qui analyse les habitudes de consommation et offre des solutions optimales pour répondre aux différents styles de vie des utilisateurs.

Rappelez-vous, en décembre dernier, LG a dévoilé son SmartThinQ Hub, un périphérique qui imite fortement dans sa forme et ses intensions le Amazon Echo. Ce dernier de forme cylindrique avec un écran de 3,5 pouces sur le dessus, et un haut-parleur dans la base, et veut être le dispositif central pour accéder à tous vos produits de la maison intelligente. Aujourd’hui, LG tente de rendre son SmartThinQ Hub encore plus proche du Echo. Non seulement il ressemble et fonctionne comme un Echo, mais maintenant il parle également comme un Echo. Ou du moins, il vous permettra de parler avec lui de la même manière que vous parlez au Amazon Echo. En effet, le SmartThinQ Hub bénéficie maintenant d’un support à Alexa, l’assistant personnel intelligent d’Amazon.Les utilisateurs peuvent ainsi contrôler par commande vocale des appareils électroménagers LG connectés, sans smartphone. Le capteur SmartThinQ, en partenariat avec Amazon Dash, permet aux utilisateurs de commander des articles ménagers en appuyant sur un bouton. Désormais, un lave-linge doté du capteur SmartThinQ peut non seulement notifier les propriétaires dès que le cycle de lavage est terminé mais aussi passer une commande de détergent. Pourtant, les utilisateurs ne seront pas en mesure de tirer parti de tout ce que Alexa a à offrir (pour le moment). Seules les fonctionnalités de base sont incluses dans le dispositif de LG. Après tout, vous devez effectivement appuyer sur un bouton pour le faire fonctionner, ce qui n’est pas semblable au Echo…

Tout de même, LG semble vouloir tirer parti de la technologie qui a déjà fait ses preuves. « La collaboration avec des leaders innovants est stratégique afin que les solutions LG de maison intelligente deviennent toujours plus accessibles et pratiques pour les consommateurs », a déclaré Jo Seong-jin, PDG de LG Electronics and Home Appliance & Air Solutions Company. « Nous pensons que le système open-source de notre technologie IoT ainsi que l’arrivée de nouveaux partenariats va davantage profiter aux consommateurs par rapport à un système fermé ».Nous sommes à peu près à un mois du lancement prévu de la prochaine marque phare de smartphones phares Android de Google, et une nouvelle série de présumées statistiques provenant de benchmarks ont émergé concernant le Google Pixel XL.Comme le souligne Android Police, une référence Geekbench pour le supposé « Google Marlin », qui est censé être le nom de code du Pixel XL, laisse supposer que le smartphone du géant de la recherche aura un processeur Snapdragon 820 de Qualcomm, et 4 Go de mémoire vive (RAM). Si cette quantité de RAM semble comparable à un smartphone haut de gamme de nos jours (bien que le OnePlus 3 a 6 Go), le Snapdragon 820 quant à lui n’est pas réellement la dernière puce phare du marché.

En effet, le Snapdragon 821 est bien la dernière puce de Qualcomm, qui offre une augmentation des performances de 10 % par rapport au Snapdragon 820. Néanmoins, ce dernier vient juste de sortir, et il est peut-être un peu tôt pour l’embarquer sur les téléphones de Google — bien que certains smartphones commencent à l’utiliser. Google a peut-être voulu prendre aucun risque.Les statistiques de Geekbench liste le système d’exploitation Android NMR1, probablement une version développeur de Android 7.0 Nougat. Donc, ne soyez pas trop excités à l’idée de voir Android 7.1.Le Pixel XL, étant créé par l’équipe de conception de HTC, devrait avoir un châssis unibody en aluminium, un capteur d’empreintes digitales incrusté à l’arrière et un écran de 5,5 pouces, selon les dernières fuites.Prévue pour remplacer la gamme Nexus, Google pourrait dévoiler ses deux nouveaux smartphones le 4 octobre prochain, aux côtés d’une paire de dispositifs. Le petit frère au Pixel XL, connu jusqu’à présent par son nom de code « Sailfish », sera nommé Pixel. Le Google Pixel est prévu d’être vendu à partir de 449 dollars, tandis que le Pixel XL débutera à 599 dollars pour la variante de base.

Lenovo a lancé à l’IFA 2016 de Berlin son nouveau Yoga Book, et a également confirmé que le système d’exploitation de bureau de Google, Chrome OS, va arriver dans le dispositif 2-en-1.Ce qui rend le Yoga Book de Lenovo hautement apprécié par la plupart des gens présents au salon est la technologie qui permet aux utilisateurs d’écrire et de dessiner sur un côté de l’appareil avant que le contenu soit directement enregistré et traduit en un format numérique — une retranscription directe. Ainsi, les utilisateurs peuvent prendre des notes lors d’une conférence, avant que celles-ci soient automatiquement converties en texte, qui peut être ultérieurement modifié.Les designers peuvent également profiter du Yoga Book de Lenovo, grâce au stylo sensible à la pression. Seule votre imagination aura des limites sur l’utilisation de ce périphérique. Un directeur marketing de Lenovo, Nick Reynolds, a déclaré que le dispositif a été conçu pour les utilisateurs qui sont habitués par la dactylographie et les griffonnages sur leurs smartphones et tablettes.

La force du Lenovo Yoga Book est son écran sur lequel vous pouvez écrireLa force du Lenovo Yoga Book est son écran sur lequel vous pouvez écrire Une version moins chère ?En évoquant le sujet avec TechRadar, Matt Lazare, directeur de la campagne du Yoga Book chez Lenovo, a déclaré que le système d’exploitation basé sur le cloud finira par rejoindre Windows 10 et Android Marshmallow comme une option pour son nouvel appareil. Lazare a ajouté que davantage d’informations seront transmises par Lenovo prochainement.Bien qu’il faut attendre les tests complets du dispositif, sa facilité d’utilisation pour les artistes ou même les architectes a été vantée par la firme. Ainsi, le Lenovo Yoga Book pourrait être utilisé par les ingénieurs, les architectes ou les designers pour un rapide croquis pour leurs clients. Mais, les capacités de l’appareil n’ont pas encore été testées à l’extrême.Lenovo vend déjà le Yoga Book avec Windows 10 et Android Marshmallow. On ne sait pas encore si Chrome OS pourrait être un périphérique moins cher, mais c’est probable étant donné les coûts de licence qui sont inexistants.

Les commentaires sont fermés.