Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/01/2018

Batterie Sony Pcga bp71 www.magasinbatterie.com

YouTube Go est l’un des nombreux projets de connectivité que Google a annoncés ce mardi. Un autre, Google Station, fournit un ensemble d’outils qui permet aux partenaires de déployer et monétiser des hot spots Wi-Fi publics. Un mode économiseur de données disponible dans Chrome pour mobile comprime intelligemment les pages Web pour accélérer la navigation. Et, une mise à jour de Google Play permettra d’améliorer la vitesse de téléchargement.Regarder Facebook au bureau pourrait bientôt devenir une partie de votre travail, puisque le géant des médias sociaux s’apprête à déferler sur un marché potentiellement très lucratif avec sa plate-forme Facebook At Work. En effet, Facebook envisagerait de lancer son réseau de communications d’entreprise « At Work » au cours des prochaines semaines.La plate-forme correspond à la conception de Facebook et offre une timeline nommée « Work Feed », semblable au flux d’actualités que vous connaissez actuellement (« News Feed »), mais dédiée au milieu professionnel. Elle arrive aux côtés de diverses fonctionnalités de groupe (Groups), et de discussion (Messenger).

L’application sera disponible sur un système de paiement mensuel par utilisateur. Autrement dit, cela est un changement de stratégie majeur pour l’entreprise, qui avait initialement envisagé d’offrir la base de sa plate-forme « Facebook at Work » gratuitement, et facturant un modèle premium basé sur des fonctionnalités supplémentaires, rapporte The Information et TechCrunch.Selon le directeur de Facebook At Work, Julien Codorniou, la société a décidé de changer le modèle de monétisation, en étant en confiance que la plate-forme « obtiendrait les employés engagés ». Codorniou n’a pas révélé combien l’abonnement mensuel coûterait. Néanmoins, le modèle prévu par Facebook serait de définir un prix en fonction de la taille de l’entreprise plutôt que d’un taux forfaitaire. Cela devrait éviter les scénarios où une équipe va payer plus que nécessaire.Du point de vue de l’utilisateur, Facebook at Work vous permet de créer un profil professionnel distinct, afin de vous connecter avec d’autres employés de votre entreprise, quel que soit leur emplacement. Les utilisateurs peuvent se joindre à des groupes afin de collaborer sur des projets, de suivre des publications importantes de leurs collègues dans le « Work Feed », et de créer et rejoindre des événements.

En novembre dernier, Facebook a introduit un client de messagerie instantanée — un peu comme Messenger — à la plate-forme. « Work Chat » permet aux utilisateurs de se connecter en privé avec leurs collègues en envoyant des messages, en participant à des discussions de groupe, en partageant des liens, des photos et des vidéos, et surtout permet de passer des appels vocaux. Le client de messagerie instantanée, qui est également disponible comme une application mobile, offre à la plate-forme une base pour concurrencer des services de messagerie tels que Slack. Facebook est également en train de travailler sur l’intégration avec d’autres plates-formes de productivité, note TechCrunch.Facebook a commencé à tester sa plate-forme « At Work » au début de l’année 2015, happant un certain nombre de partenaires internationaux durant le processus. La société espère que son déploiement à plus large échelle va enfin mettre au placard l’idée que Facebook ne convient pas au travail, et sert seulement de distraction au bureau.

La rumeur de quelques nouveaux appareils HTC, connus sous le nom de code « Ocean », a refait surface cette semaine, et à l’époque, ces derniers étaient considérés comme des concepts créés par des designers HTC. Depuis, aucune news de ces derniers.Cependant, un leaker bien connu autour des produits de HTC, LlabTooFer, indique que les trois smartphones sont dans les cartons de la firme taïwanaise.Selon LlabTooFer, il y aurait trois appareils qui feraient partie de la gamme : le Ocean Master, le Ocean Note et le Ocean Smart. Comme on peut vraisemblablement le penser, le modèle Note aura un écran plus grand, le Master offrira des spécifications plus haut de gamme, et enfin le Smart sera le modèle de référence.Malheureusement, nous ne connaissons pas grand chose sur les nouveaux dispositifs pour l’instant, mais un designer de HTC semble avoir posté un concept vidéo mettant en évidence quelques-unes des meilleures fonctionnalités du téléphone. En particulier, la vidéo montre ce qui semble être un châssis sensible au toucher, ce qui permettrait de contrôler le logiciel du téléphone d’une manière similaire aux bords d’écran sur la gamme Galaxy Edge de Samsung.

Bien sûr, il ne s’agit-là que d’une spéculation, en particulier étant donne la nouvelle technologie impliquée. HTC ne devrait pas dévoiler de nouveaux smartphones phares dans les prochains mois, donc si les fuites se révèlent exacts, il faudra probablement attendre l’année prochaine pour les voir.De plus, il est spéculé que HTC a travaillé sur le Pixel et le Pixel XL, les deux futurs smartphones de Google. Ces appareils devraient remplacer les appareils Nexus, avec une annonce le 4 octobre. Afin de faire parler d’elle en fin d’année, HTC a également dévoilé de nouveaux smartphones Desire — nommés Desire 10 Pro et Desire 10 Lifestyle.Apparemment, Skype Teams, le futur rival de Slack par Microsoft, qui a été révélé il y a quelques semaines, pourrait être lancé plus tôt que prévu. Selon des sources anonymes, Microsoft prévoit d’étendre des tests de Skype Teams avec un nombre limité de clients privés à un bêta-test au mois de novembre, avec le lancement d’un produit prévu deux mois après.

Bien que le calendrier puisse changer, il s’agirait de la volonté actuelle de la firme de Redmond. Et, étant donné le délai assez proche d’un possible lancement, s’il y a des retards, ils vont probablement être très légers. Comme je l’ai déjà mentionné plus tôt ce mois-ci, Skype Teams fera partie d’Office 365, bien que Petri ait précisé dans sa publication que l’outil sera destiné aux professionnels – très probablement ceux ayant opté pour le plan Office 365 Entreprise E3.L’idée étant que, si les nombreuses entreprises qui sont déjà abonnées à Office 365 reçoivent Skype Teams dans le cadre de leur abonnement, ils seront tentés d’abandonner Slack afin d’économiser de l’argent (en supposant qu’ils utilisent ce dernier, bien sûr). Voilà pour la théorie, et apparemment Microsoft fait tout pour que son produit soit parfaitement raffiné avant son lancement. Le temps de développement est aujourd’hui estimé à 18 mois.Cependant, Microsoft pourrait oublier quelque chose. En effet, il est fort probable que les petites entreprises seront déçues de voir que l’offre ne sera pas incluse dans les offres comme Office 365 Entreprise (Essentials/Premium).

Évidemment, Microsoft vise les gros poissons, bien que la raison pour laquelle l’entreprise ne cherche pas plus loin dans sa vaste gamme de consommateurs, et ce qu’elle perdrait en le faisant, ne soit pas claire à ce jour. Peut-être que la firme pense que les petites entreprises vont préférer utiliser Slack gratuitement, et donc continuer ainsi. Bien sûr, à l’heure actuelle ce n’est qu’une spéculation de la part de Petri.Skype Teams, le Slack à la sauce Microsoft !Skype Teams, le Slack à la sauce Microsoft ! Pour rappel, Skype Teams sera une offre entièrement multi-plate-forme qui, sans surprise, va intégrer des fonctionnalités de Skype comme la vidéo en direct en appelant les différents membres, tout en ayant une conception très propre afin de concurrencer au mieux Slack. Naturellement, la firme de Redmond va tout faire pour s’en détacher fonctionnellement.Sonos élargit sa relation avec Apple. Le fabricant d’enceintes sans fil a annoncé que deux de ses références les plus populaires — ses enceintes Play:1 et Play:5 — seront immédiatement disponibles sur Apple.com aux États-Unis. En plus de ces nouvelles options d’achat, Sonos a annoncé que son matériel serait en vente dans 468 Apple Store à travers le monde à partir du 5 octobre, et par le biais des boutiques en ligne en dehors des États-Unis le 2 novembre.

Au-delà de la simple vente de son matériel, Apple a annoncé que toute personne qui achète une enceinte Play:1 ou Play:5 à travers ses boutiques en ligne recevra un abonnement de trois mois gratuit à son service de streaming, Apple Music. Ce petit bonus arrive sous la forme d’une carte-cadeau, afin que les utilisateurs puissent l’utiliser, même s’ils sont déjà abonnés à Apple Music.« Notre collaboration renforcée avec Apple est un parfait exemple de notre travail continu avec tout notre écosystème de partenaires pour une écoute toujours plus simple de la musique dans la maison », explique Patrick Spence, Président de Sonos. « Apple Music sur Sonos est une expérience puissante que nous sommes fiers de proposer directement aux fans d’Apple dans les Apple Store à travers le monde ».Ces derniers mois, Apple a pris un engagement ferme sur l’idée que l’avenir de la musique passait par le sans-fil, en particulier après la commercialisation de ses iPhone 7 et iPhone 7 Plus, qui sont amputés de la traditionnelle prise jack. Étant donné sa philosophie, il est compréhensible que le géant de la technologie permet d’élargir son partenariat avec l’un des leaders de l’industrie audio sans fil, et qui plus est premium. Plus les gens commenceront à apprécier et utiliser la musique sans fil, plus ils seront à l’aise avec les périphériques audio sans fil d’Apple.

Les commentaires sont fermés.