Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/01/2018

Batterie Dell Studio 1535 www.magasinbatterie.com

WhatsApp, comme une application, est également massivement adoptée dans les marchés en développement. Avec un milliard d’utilisateurs, il n’est pas surprenant qe Facebook ait acheté l’entreprise pour la modique somme de 19 milliards de dollars. WhatsApp a également augmenté l’intégration avec Facebook. Pour mettre fin aux publicités, WhatsApp va révéler certaines de vos données avec Facebook.Vous pensez que la finition noir de jais vient à moindre coût ? Il se trouve que l’iPhone 7 est non seulement très coûteux pour les acheteurs eux-mêmes, mais il est égalemzent coûteux pour son constructeur, à savoir Apple.Lors du démontage réalisé par IHS Markit, la société estime que le coût global des composants de l’iPhone 7 est de 224,80 dollars, un prix qui inclut également les coûts de fabrication de base — le coût de la main-d’œuvre est estimé à 5 dollars par smartphone. Autrement dit, c’est 36,89 dollars de plus que IHS Markit a relevé pour l’iPhone 6S – 187,91 dollars, faisant grimper la note de l’iPhone 7.

Avec un modèle de base qui coûte 649 dollars (729 euros en France), Apple dégage donc un bénéfice de 424 dollars pour chaque appareil vendu, soit une augmentation de 189 %. Bien sûr, cela ne tient pas compte des coûts externes, tels que la recherche et le développement, le marketing ou les événements.Le passage à 32 Go de stockage de base a évidemment eu un coût pour Apple — pour les anciens modèles, Apple optait pour une capacité de stockage de base de 16 Go. « En dépit de la baisse importante du prix de la mémoire flash NAND, cette augmentation du coût global de la mémoire met définitivement la pression sur la facture du coût des matières — et donc des marges — pour Apple », a déclaré Andrew Rassweiler de IHS Markit.Même la finition noir de jais elle-même est coûteuse pour l’entreprise. « Ceci est une nouvelle fonctionnalité qui produit un tout nouveau look pour l’iPhone », a déclaré Wayne Lam de IHS Markit. « Les nouvelles étapes de fabrication engendrent des coûts, augmentant le prix pour ceux qui choisissent ce modèle ».

Toutefois, le coût des matières premières pour Apple est « en phase » avec celui dépensé par Samsung sur ses fleurons, comme le Galaxy S7 et le Galaxy Note 7 (qui devrait coûter bien plus cher dorénavant). Et, Apple « fait encore plus de marge que Samsung sur le matériel », selon Rassweiler.IHS n’a pas encore de faire une estimation des coûts sur l’iPhone 7 Plus, mais étant donné l’inclusion d’une caméra à double capteur, et d’une plus grande taille de l’écran, il va être intéressant de voir si les marges d’Apple sont seront aussi bonnes pour sa phablette.Nikon a fait ses débuts dans le monde de la caméra d’action avec la KeyMission 360. Aujourd’hui, Nikon revient sur le devant de la scène, et présente de nouveaux dispositifs, la KeyMission 170 et la KeyMission 80, qui pourraient concurrencer les célèbres caméras d’action de GoPro, mais également pour filmer quotidiennement votre vie.Le premier périphérique est la KeyMission 170 et, comme son nom l’indique, cette caméra d’action est en mesure de capturer de la vidéo grand-angle à 170 degrés, avec une ultra-large ouverture f/2,8, et d’une longueur focale de 2.4 mm. Cette caméra est dotée d’un capteur CMOS de 1/2,3 pouces de 8 mégapixels. Plutôt que d’enregistrer une vidéo à 360 degrés qui englobe tout, la KeyMission 170 est conçue pour capturer le point de vue de l’utilisateur en 4K/UHD à 30 ips et en Full HD jusqu’à 120 ips.

Bien qu’il n’y ait pas d’options pour la capture à grande vitesse, nous avons eu la chance de voir quelques images 4K, et celles-ci semblent très nettes grâce à la réduction de vibration électronique de Nikon.Bien sûr, comme toute caméra d’action, elle est également conçue pour résister à des événements extérieurs, comme une chute dans l’eau jusqu’à une profondeur de 10 m, une chute de 2 m de haut, et des températures aussi basses que -10 degrés Celsius. Un boîtier étanche en option permettra également aux utilisateurs de prendre la KeyMission à une profondeur de 40 m.Bien que la KeyMission 170 ait un écran de 3,7 cm d’une définition de 340 000 points, malheureusement ce dernier n’est pas tactile. Vous pourrez contrôler la caméra d’action depuis l’application SnapBridge connectée en Wi-Fi à votre smartphoneNikon a également présenté sa première caméra de lifelogging avec la KeyMission 80. Il s’agit d’une caméra résistante et ultra-fine, conçue pour photographier et filmer rapidement chaque instant au moment où il survient.

On retrouve sur la face avant un capteur de 1/2.3 pouces de 12 mégapixels, avec un objectif de 4.5 mm, qui capte efficacement un angle de 80 degrés. À l’arrière, on retrouve une lentille de 1.8mm et un capteur 5/1 pouces de 5 mégapixels, qui se traduit par un champ de vision de 22 mm, et d’un angle de 90 degrés. Les utilisateurs peuvent configurer la caméra pour prendre des clichés après un certain laps de temps, ou pour prendre une image après un intervalle défini. La KeyMission 80 est compatible avec l’application SnapBridge qui offre une connexion permanente à un périphérique mobile pour transférer automatiquement les photos. Avec la connectivité SnapBridge, les utilisateurs peuvent désormais partager leurs aventures en toute simplicité.La KeyMission 80 arrivera également en octobre au prix de 299 euros. Nikon a également annoncé la KeyMission 360 sera en vente pour 499 euros.La fonctionnalité Google Now on Tap permet d’appuyer sur un bouton sur un smartphone Android pour obtenir plus d’informations sur le contenu de votre écran. Présentée avec Android 6.0 Marshmallow en 2015, la fonctionnalité est en fait une partie de l’application Google Recherche pour Android (et non pas le système d’exploitation lui-même).

Le nom était en quelque sorte destiné à indiquer que c’était une extension de Google Now — bien que cela n’a jamais eu de sens. Vous ne serez donc pas étonné d’apprendre que Now on Tap a été renommé en Screen search.9to5Google a remarqué le nouveau nom dans la dernière version bêta de l’application Google Recherche pour Android. Malgré le changement de nom, la fonctionnalité reste à peu près la même. Il suffit d’appuyer longuement sur le bouton d’accueil sur votre appareil, et Google fera apparaître des informations pertinentes des éléments sur une page Web, dans toutes les applications, ou sur tout l’écran de votre appareil.Un autre changement dans la dernière version bêta inclut la possibilité de créer un raccourci sur l’écran d’accueil pour la recherche des « Apps », ce qui vous permet de rechercher du contenu qu’à partir des applications installées sur votre appareil.Outre Now on Tap, les cartes de Google Now sont maintenant nommées « Feeds ». Autrement dit, Google a supprimé toutes les références à Google Now, très certainement pour faire place à Google Assistant, annoncé lors de la dernière conférence réservée aux développeurs au mois de mai. Ce dernier, qui a fait fureur à la I/O 2016, s’avère être un assistant qui ; à contrario de Google Now, s’appuie sur l’intelligence artificielle.

Sachant que Google a prévu un événement le 4 octobre, il est probable que nous en sachions davantage sur l’intention du géant de Mountain View à cette date.SanDisk vient de dévoiler la première carte SDXC de 1 To du monde, doublant la capacité maximale actuelle de toutes les autres cartes mémoire.La nouvelle carte mémoire SDXC UHS-I SanDisk Extreme Pro existe seulement comme un prototype. Cependant, il y a deux ans, pour la Photokina 2014, SanDisk a annoncé la carte d’une capacité de 512 Go, qui a ensuite été libérée quelques mois plus tard, et se retrouve aujourd’hui sur le marché à partir de 470 euros. On peut donc espérer que les événements se dérouleront de la même façon.« La carte prototype SD SanDisk 1 To représente une nouvelle étape majeure alors que les contenus haute résolution et les applications gourmandes en capacité mémoire, telles que la réalité virtuelle, la vidéosurveillance et la vidéo à 360 degrés, progressent à un rythme effréné », commente Dinesh Bahal, vice-président produits de la division Content Solutions de Western Digital.

SanDisk est fière, et à juste titre, de cette nouvelle étape, qui rappel sans cesse le rythme soutenu du progrès technologique. Il y a 16 ans, SanDisk a présenté sa première carte SD de 64 Mo, et les capacités ont constamment augmenté depuis.Alors que la plupart des gens ont probablement peu d’utilité d’une telle carte SD à ce jour, cette quantité de stockage devient nécessaire avec des caméras phares comme celles de Canon, Sony, Nikon, dont certaines sont dotées de capteurs de 50 mégapixels. De plus, la capture vidéo au format 4K et 8K avec des images à 360 degrés deviennent des caractéristiques standards, et poussent les normes actuelles de stockage à leurs limites. Ainsi,le fabricant ne cesse de repousser les limites de la technologie avec des solutions répondant à l’explosion des volumes de données produites.Nous ne savons rien au sujet de la vitesse de la nouvelle carte, bien que Western Digital appartenant à SanDisk, place cette nouvelle carte dans la gamme Extreme Pro, suggérant qu’elle devrait être extrêmement alléchante.

À ce jour, en étant seulement un prototype, on ne sait pas combien va coûter ou quand sera disponible à l’achat la nouvelle carte SD. Pour l’instant, la carte SD de 1 To de SanDisk reste la Ferrari des cartes mémoire : quelque chose que l’on peut admirer, mais que nous devrions pas utiliser, commun des mortels, dans un proche avenir.Microsoft a annoncé un nouveau téléphone, mais malheureusement il ne s’agit pas de celui attendu par des milliers de consommateurs, à savoir le Surface Phone.À contrario, la firme de Redmond a levé le voile sur le Nokia 216, un smartphone qui est prévu pour une sortie exclusivement en Inde le 24 octobre prochain pour Rs. 2495, soit environ 33 euros.Mais, en quoi est-il intéressant ? Tout d’abord, il est cool de voir Microsoft commercialiser ce qui pourrait être son dernier smartphone Nokia avant que FIH Mobile prenne en charge cette partie de l’entreprise. Ensuite, il semble impressionnant. Si vous avez déjà eu le Nokia 6100 en main, sachez que le Nokia 216 ravive la flamme de ce facteur de forme.

Enfin, il pourrait être un signe que l’implication de Microsoft, dont la propriété mobile de Nokia arrive à son terme, sur le marché du mobile est loin d’être terminée. Bien sûr, Windows 10 Mobile n’est pas le système d’exploitation révolutionnaire que nous avions espéré, mais il est toujours en constante évolution, et ça, c’est un signe positif.Le Nokia 216 dispose d’un écran QVGA de 2,4 pouces, et fonctionne sous l’OS Series 30+, le successeur de Series 30 que Nokia a abandonné. Ce système d’exploitation ne permet pas de faire fonctionner des applications Java, mais vous aurez accès à des applications comme Facebook et un navigateur web, Opera Mini.En outre, le Nokia 216 est un smartphone à double SIM, et dispose de quelques caractéristiques intéressantes. Parmi ces dernières on retrouve une batterie amovible, une prise jack de 3,5 mm, un port pour une carte micro SD supportant jusqu’à 32 Go de stockage supplémentaire, une caméra frontale, et une à l’arrière couplé à un flash LED.En outre, le smartphone offre une autonomie estimée à deux semaines. Les propriétaires Nokia 216 vont également recevoir gratuitement un jeu Gameloft à télécharger chaque mois.

Les commentaires sont fermés.