Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/01/2018

Batterie ASUS N56V www.magasinbatterie.com

Comme indiqué précédemment, Apple n’a pas évoqué de nouvelles itérations d’un Mac, MacBook ou MacBook Pro. Et, cela devient un peu un problème.Les ordinateurs phares d’Apple vont, pour l’instant, continuer à prendre la poussière, alors que d’autres fabricants commercialisent de puissants, élégants et abordables ordinateurs, en concurrence directe avec les gammes Mac et MacBook. Certes, Apple est la seule entreprise à proposer macOS, mais avec des ordinateurs non mis à niveau depuis plusieurs années, il est logique que la concurrence propose mieux.L’actuel MacBook Pro de 15 pouces sera doté au maximum d’un processeur Intel i7 Haswell cadencé à 2,5 GHz, et une puce graphique AMD Radeon R9 M370X avec 2 Go de mémoire GDDR5. Il s’agissait de caractéristiques assez impressionnantes il y a plus d’un an, mais aujourd’hui avec un prix de 2 799 euros, ces spécifications sont complètement dépassées.Pour moins de la moitié de ce prix, il y a un bon nombre d’ordinateurs portables qui dépassent le MacBook Pro de 15 pouces, même avec des spécifications gonflées à bloc — et un grand nombre de ces périphériques sont aujourd’hui très proches de la conception tant vantée d’Apple.

Le Dell XPS 13 et le ASUS Zenbook sont, par exemple, élégants et robustes, avec une conception digne de celle d’un MacBook. Ces deux modèles dépassent un MacBook, pour un prix qui est divisé par deux. Et, le XPS et le Zenbook ne sont pas seuls, il y a des dizaines d’ordinateurs portables qui surpassent la gamme actuelle de MacBook d’Apple. Et, cela commence à être une problématique.Aujourd’hui, il est plus difficile que jamais de garder une trace de l’endroit où les informations vous concernant sont stockées en ligne. Entre les différents réseaux sociaux, les applications, les boîtes mail, les sites commerciaux, les agendas et les systèmes de stockage sur le cloud, votre empreinte numérique est dispersée un peu partout sur la toile.Mais les chercheurs de l’Université de Warwick ont conçu un navigateur qui, selon ces derniers, va vous aider à faire face à cette fragmentation de nos identités en ligne. Il est nommé, un peu bizarrement, « RUMPEL ».

RUMPEL fait partie d’un projet nommé Hub-of-All-Things, ou HAT pour faire court. Ce dernier va rassembler toutes les données stockées sur vous sur le Web, vous laissant le contrôle, pour combiner et partager comme bon vous semble celles-ci. Une fois que vous avez un HAT, vous pouvez vous inscrire pour le navigateur bêta RUMPEL, qui a commencé le 26 juillet.Ses créateurs rapportent que le navigateur facilite la visualisation, la compréhension et l’organisation de divers types de données personnelles.À l’avenir, il va apparemment également inclure des suggestions et des rappels automatiques en fonction de vos besoins. Par exemple, en fonction de vos centres d’intérêt, l’emplacement et ce que vous avez apprécié précédemment pourraient réorganiser les éléments dans un flux de news.Irene Ng, professeur de marketing à l’Université de Warwick, qui a dirigé le développement de RUMPEL, a déclaré : « il est temps pour les gens de faire valoir leurs données sur Internet ». Le but de RUMPEL est donc de permettre aux utilisateurs de reprendre le contrôle de leurs données. « Le slogan “Your Data, Your Way” reflète notre volonté de laisser les gens à mener une vie plus intelligente », poursuit Irene Ng.

Le stockage sur un dispositif mobile est précieux, en particulier avec de nombreux appareils arrivant avec seulement 16 Go de stockage interne. Donc, tout ce qui économise de l’espace serait évidemment accueilli par des millions d’utilisateurs.Eh bien, Google travaille sur une façon de faire cela en réduisant la taille des milliers d’images que nous avons tous sauvegardées sur notre téléphone. L’intelligence artificielle pourrait être la réponse à la découverte d’une meilleure méthode de compression d’images, au moins selon une étude de Google.Les chercheurs ont formé un système d’intelligence artificielle (IA), conçu en utilisant Google TensorFlow que l’entreprise a rendu open source l’an dernier, pour savoir comment la compression fonctionne avec 6 millions de photos pour référence. La firme a découpé ces images en morceaux de 32 x 32 pixels, et elle a sélectionné 100 portions avec une compression moins efficace pour apprendre. L’idée est que si elle comprend comme cela fonctionne sur des portions difficiles, il serait aisé de gérer le reste de l’image.

Le programme d'intelligence artificielle de Google a analysé une section de 32 x 32 pixels de pour déterminer quelle méthode de compression d'image fonctionne le mieuxLe programme d’intelligence artificielle de Google a analysé une section de 32 x 32 pixels de pour déterminer quelle méthode de compression d’image fonctionne le mieux Un véritable « cerveau humain »Le réseau neuronal effectue la compression d’une image en la décomposant en code binaire, puis la reconstruit. L’IA prédit alors comment une image ressemblerait après être compressée. En plus de battre des techniques standard de compression JPEG pour réduire la taille des fichiers, les réseaux de neurones peuvent également décider de la meilleure méthode pour compresser des parties séparées d’une image donnée. En d’autres termes, le réseau neuronale peut produire des images plus petites.Cette recherche pourrait aussi conduire à économiser de l’espace de stockage sur nos smartphones, et également réduire la charge du serveur ainsi que la consommation d’énergie pour des entreprises comme Google, qui offre des solutions de stockage de photos gratuites en ligne.

Le projet, qui a été mis en évidence par Quartz, pourrait un jour conduire à d’importante économie d’espace de stockage pour les consommateurs, et réduire les coûts pour les entreprises de stockage sur le cloud.Bien qu’elle n’a pas vraiment défaut sur les spécifications, la gamme Nexus 7 a davantage été connue pour son tarif abordable que par sa puissance. Mais, une nouvelle entrée dans la gamme pourrait rivaliser avec l’iPad mini 4 et d’autres tablettes haut de gamme si l’on en croit les rumeurs.En parlant à ses « contacts en Chine », HuaweiBlog a appris que la prochaine tablette Nexus 7 pourrait avoir un écran de 7 pouces d’une résolution de 2 560 x 1 440 pixels, un processeur Snapdragon 820 et 4 Go de mémoire vive (RAM).Comparée les caractéristiques avec la précédente Nexus 7 est largement hors de propos, puisque ce modèle a été lancé il y a plusieurs années. Mais, il suffit de dire que ce sera une mise à jour majeure dans tous les domaines. En fait, ce sont exactement les caractéristiques que nous voyons sur les téléphones phares comme le HTC 10, le LG G5 et certaines versions du Galaxy S7 de Samsung. Juste l’écran est plus grand.

La fuite ajoute que la nouvelle Nexus 7 pourrait avoir un appareil photo de 13 mégapixels et 64 Go de stockage interne. Néanmoins, comme on en a l’habitude avec les dispositifs Nexus, il peu probable d’avoir un port micro SD capable de faire grimper la quantité stockage.Est-ce que Huawei développe une tablette Nexus 7 ?Est-ce que Huawei développe une tablette Nexus 7 ? Pré-production, mais bientôt sur le marchéL’information est basée sur un modèle de pré-production, de sorte qu’il pourrait encore changer avant son lancement. Mais, avec une tablette attendue avant la fin de l’année, il est peu probable que cela va changer.Si la fuite est exacte et le prix est raisonnable, alors la nouvelle Nexus 7 pourrait se révéler une tablette Android convaincante. Mais, étant donné que Google semble laisser tomber le nom Nexus, il est plus probable que la firme de Mountain View lance la Pixel 7 ou la Pixel 7P.Nous pourrions le savoir prochainement, car des spéculations affirment que Google va dévoiler les nouveaux smartphones Pixel et Pixel XL le 4 octobre, aux côtés d’autres dispositifs. Donc, si la nouvelle Nexus 7 arrive cette année, nul doute que celle-ci sera annoncée à cet événement.

Lorsque Apple a annoncé son iPhone 7 et son Apple Watch Series 2 plus tôt cette semaine, la compagnie a mentionné que les précommandes commenceront vendredi 9 septembre, à 9 heures, heure française.Et, comme tous les ans, Apple n’a pas tardé à mettre à jour son Apple Store, où les clients peuvent d’ores et déjà commencer à précommander les deux appareils. Pour les iPhone 7 et iPhone 7 Plus, disponibles dans des coloris argent, noir, noir de jais, or et or rose, voici les différents tarifs :Comme d’habitude, les opérateurs mobiles comme Orange et SFR vont également enregistrer les précommandes. Du côté d’Orange, vous allez pouvoir acheter l’iPhone 7 à partir de 250 euros avec un forfait Jet 30 Go vous engagent 24 mois. Pour 369,90 euros, vous pourrez acheter l’iPhone 7 Plus. Le forfait quant à lui vous coûtera 54,99 euros si vous êtes déjà client Open, ou 69,99 euros par mois si ce n’est pas le cas. Du côté de chez SFR, vous pourrez avoir le mobile pour 29,99 euros (+ 8 €/mois pendant 24 mois sans frais), et opter pour un forfait avec 20 Go d’internet mobile à 79,99 euros par mois.

16/01/2018

Akku Apple 661-5844 www.akkukaufen.com

Kleinere Displays mit sieben oder acht Zoll Diagonale machen die Geräte handlicher und kompakter. Sie sind oft leichter und passen auch in kleinere Taschen, mitunter sogar in Jackentaschen. Die Auflösungen liegen auch bei den kleineren Displays inzwischen häufig in einem ähnlichen Bereich wie bei den 10-Zoll Modellen. Günstigere Modelle kommen aber auch noch mit niedrigeren Auflösungen wie etwa 1.024 x 768 Pixel relativ ordentlich herüber. Je nach Modell gibt es außerdem leicht unterschiedliche Auflösungsvarianten, da Displays im Formfaktor 4:3 und 16:10 inzwischen als typisch gelten. Die neuesten Tablet-Modelle von Samsung und Apple bieten sogar noch hochauflösendere Displays an und somit trifft man inzwischen auch auf Auflösungen im Bereich von 2.048 x 1.536 Pixel als sogenanntes Retina Display bei Apple oder auf die noch höher aufgelöste Variante von 2.560 x 1.600 Pixel etwa bei einigen Galaxy Note Pro Modellen von Samsung. Moderne Tablets können also auch Filme in FullHD ohne Einschränkungen wiedergeben und bieten in der Regel eine deutlich höhere Pixeldichte als Monitore und Fernseher.

Die Hintergrundbeleuchtung übernehmen idealerweise LEDs. Die Leuchtdioden benötigen weniger Strom, lassen Farben kräftiger leuchten und erreichen höhere Kontrastwerte als eine klassische Displaybeleuchtung. Die spiegelnde Oberfläche von Displays ist bei Tablets als Standard anzutreffen, dies hat Vor- und Nachteile. Zum einen werden so leuchtende und kräftige Farben erreicht, aber es kommt auch zu teils starken Spiegelungen beim Einsatz in hellen Umgebungen und bei direkter Sonneneinstrahlung. Daher sollte man darauf achten, dass die Leuchtkraft und Candela-Werte des Displays in einem Bereich von möglichst 300 und höher liegen, auch der Kontrastwert kann wichtig werden und sollte in Bereichen von 700:1 oder besser noch deutlich darüber liegen. Zudem ist die Oberfläche schnell mit Fingerabdrücken übersät. In den meisten Fällen hat das auch etwas mit dem Preis zu tun und es gilt, umso teurer und hochwertiger das Tablet, umso heller und hochauflösender ist meist auch das Display.

Die Bedienung erfolgt in der Regel mit einem, zwei oder auch mehr Fingern. Manche Tablets haben auch einen Stylus (Stift) im Lieferumfang. Damit ist es unter anderem auch möglich, präzise handschriftliche Notizen anzufertigen.
Prozessor: Dual-Core, Quad-Core, Hexa-Core & Octa-Core - Schnell erklärt
Das Herzstück des Tablets ist der Prozessor. Aufgrund der geringen Ausmaße eines Tablets sind häufig mehrere Systemteile in einem einzelnen Chip untergebracht, was auch als SoC (System-on-a-Chip) bezeichnet wird. In der Anfangszeit traf man häufig auf Prozessoren mit einem oder zwei Kernen, inzwischen sind Prozessoren mit vier Kernen (Quad-Core) schon fast als Standard anzusehen. Lediglich Apple setzt weiterhin auf eine Architektur mit zwei und drei Kernen, womit aber dennoch ein gleichwertiges Leistungsergebnis gegenüber der Konkurrenz mit vier Kernen erzielt wird. In günstigeren Android Tablets sind häufig relativ niedrig getaktete Dual-Core Chips anzutreffen. Aufgrund der Vielzahl an Modellen und Herstellern fällt es nicht leicht die Übersicht zu behalten, denn nicht jeder Prozessor mit vier Kernen muss unbedingt für eine sehr gute Performance (Leistung) stehen.

Am weitesten verbreitet sind im Android Bereich Prozessoren von Qualcomm, man wird also häufig auf Modelle wie Qualcomm Snapdragon 210, 410, 615, 810 und neuerdings auch 805, 808 und 820 treffen. Hier lässt sich grob sagen, je höher die Zahlen hinter dem Namen Snapdragon, desto leistungsfähiger ist der Prozessor angesiedelt. Gleiches gilt für die GPU (Grafikchips) des gleichen Herstellers, diese hören auf die Bezeichnung Qualcomm Adreno, häufig anzutreffen sind hier der Adreno 330, 430 und Adreno 530. Die Prozessoren bei Apple folgen ebenfalls einer Nummerierung und lauten aktuell etwa Apple A6, A7, A8 und Apple A9. Hier gilt ebenfalls, dass die Zahl am Ende auch bei einem höheren Wert für eine höhere Leistung spricht. Neben Qualcomm und Apple finden sich auch Chips von Intel, meist des Typs Atom und von MediaTek, sowie Nvidia im Gerät wieder. Während die Zuordnung bei Nvidia mit Tegra 2, Tegra 3 und Tegra 4 relativ einfach fällt, ist es bei Intel Chips schwieriger diese in Leistungsstufen für Anfänger einzuteilen. Ähnlich wie im klassischen PC-Grafikkarten-Bereich muss man aber auch im Tablet-Bereich aufpassen, besonders bei Nvidia, da es vom Tegra 3 und Tegra 4 auch diverse Modelle gibt, einige davon sind besonders schnell während andere eher als unterer Durchschnitt durchgehen. Hier ist es also wichtig sich auf Testberichte und Benchmarks zu verlassen und Vergleiche anzustellen, bevor man vorschnell zu einem vermeintlich leistungsstarken Tablet zum auffällig günstigen Preis greift.

Grundsätzlich sollte man bedenken dass man im Android Bereich sehr gut mit einem Qualcomm Snapdragon 410 bis 810 oder höher fährt und Apple bietet in der Regel sowieso nur noch aktuelle Tablet-Generationen an, mit denen man bei einem Kauf in Sachen Leistungsfähigkeit keinerlei Bedenken haben muss. Ansonsten gilt es darauf zu achten, dass die Taktrate möglichst hoch angesiedelt ist und je nach Modell ein schneller Dual-Core oder besser Quad-Core Prozessor im Tablet verbaut wurde. Wer gerne leistungshungrige Spiele ausführen will, benötigt in der Regel auch die meiste Grafik- und Prozessorleistung. Für das Surfen im Netz und dem Besuch von Foren und Social Networks reichen auch etwas leistungsschwächere Prozessoren völlig aus.

In der Welt der Prozessoren trifft man nun auch immer häufiger auf Modelle mit 64-Bit Architektur. Ist ein solcher Prozessor verbaut, kann man relativ sicher sein, dass dieser auch erst innerhalb der letzten 1-2 Jahre entwickelt wurde und somit auch aktuell ist. Auf die aktuelle Leistungsfähigkeit hat dies nur geringe Auswirkungen., auch da im Android Bereich überhaupt erst seit Version 5.0 Lollipop eine vollständige Unterstützung der Chips geboten wird. Sorgen muss man sich aber keine machen, denn die 64-Bit Prozessoren arbeiten auch mit älteren Android Versionen problemlos zusammen. Kurz gesagt ist man aber besser damit beraten, sich ein Tablet mit einem zukunftssicheren Prozessor zu kaufen.
Gewicht: Je nach Größe des Tablets spielt auch das Gewicht eine tragende Rolle
Spaß macht ein Tablet nur, wenn es nicht zu schwer ist und das Handgelenk auf Dauer nur wenig belastet. Das gilt umso mehr für den längeren Einsatz mit nur einer Hand, wie es beim Websurfen und auch Lesen oft der Fall ist. Dann fühlen sich 100 Gramm zu viel, auch mal schnell sehr störend an. Die Obergrenze eines Tablets liegt bei etwa 500 Gramm. Schwerere Tablets fühlen sich dabei mit zunehmender Haltedauer einfach unangenehm an. In der Regel sind die kleineren Tablets mit 7- oder 8-Zoll Display auch deutlich leichter als die größeren Modelle mit 10-Zoll oder größerem Bildschirm. Wer also viel unterwegs ist oder das Tablet zum Lesen nutzen will, der sollte eher zu einem kompakteren Modell greifen. Auch die Bauart kann eine Rolle spielen, man sollte daher auf abgerundete Gehäuseränder achten, da sich eckige Modelle häufig unangenehm in die Handfläche bohren können.

Gute Tablet-Akkus haben genügend Energie für neun bis elf Stunden im Dauereinsatz. Das reicht für einen kompletten Arbeitstag. Bei nur gelegentlicher Nutzung hält ein Akku auch mehrere Tage durch. Allerdings: Oft gilt die Zeitangabe der Hersteller für eine gewöhnliche Nutzung, wie etwa das Surfen im Internet. Muss das Tablet jedoch ununterbrochen Videos abspielen, erfordert das eine höhere Leistung, so dass der Akku schneller erschöpft ist. Er ist dann mitunter schon nach der Hälfte der angegebenen Zeit leer. Wer gerne und häufig Spiele genießt, der wird bereits nach 2-5 Stunden den Akku leergedaddelt haben.Die Standbyzeit, also der Zeitraum, in dem das Tablet mit ausgeschaltetem Display im Dämmerzustand ist, erreicht bei guten Geräten ein bis zwei Wochen oder sogar noch mehr - zumindest auf dem Papier. Bei der Messung gehen die Hersteller davon aus, dass beispielsweise Funkverbindungen deaktiviert sind. Das dürfte bei normalem Gebrauch nicht der Fall sein. Folge: Die Standbyzeit ist kürzer als angegeben. Einfluss auf die Akkulaufzeit hat neben der Größe der Anzeige auch die verwendete Display-Helligkeit. Es gilt: Je größer und heller die Anzeige ist, umso mehr Energie benötigt das Tablet.

Mitentscheidend bei der Wahl eines Tablets ist die Frage nach den verfügbaren Programmen, den sogenannten Apps. Hier hat Apple mit dem App Store für das iOS-Betriebssystem eine sehr gute und qualitative Basis. Über eine halbe Million Programme stehen zur Auswahl. Viele davon sind gratis, andere kosten kaum mehr als ein Kaffee. Auf der Soll-Seite steht bei Apple immer noch die mangelnde Unterstützung von Flash. So lassen sich etwa einige Videos, Animationen plus virtuelle 3D-Ansichten und teilweise sogar komplette Webseiten mit dem iPad nicht betrachten. Allerdings setzen inzwischen die meisten Webseiten und auch Videoplayer im vorteilhaften HTML 5-Format. Diese sind auch mit dem iPad oder Tablets ohne Flash-Unterstützung nutzbar. Auch die meisten Android Tablets können inzwischen keine Flash-Inhalte mehr abspielen. Die Anzahl der qualitativ hochwertigen Apps im App Store ist aber auch weiterhin einer, wenn nicht der größte Pluspunkt für Apple Tablets. Viele Apps gibt es auch weiterhin exklusiv im App Store oder zumindest zeitlich exklusiv nur dort anzutreffen.

Batterie Lenovo Ideapad g470a www.magasinbatterie.com

Ensuite, évoquons la température de couleur. Le logiciel du Honor 8 donne utilement aux utilisateurs beaucoup de contrôle sur le réglage de la température de couleur, et en plus des modes prédéfinis « Chaude » et « Froide », vous avez le plein contrôle en touchant un point du cercle chromatique pour définir votre température. Mais même là, vous allez devoir faire des concessions.Enfin, le Honor 8 rejoint le club des téléphones qui cherchent à atténuer la fatigue oculaire et améliorer les rythmes circadiens en mettant en œuvre un mode « confort des yeux », filtrant les rayons bleus.EMUI 4.1, l’interface du Honor 8 va être quelque chose de nouveau pour beaucoup, puisqu’il va énormément différé de ce que l’on retrouve sur une version « pure » sous Android. Construit sur Android 6.0 Marshmallow, l’interface est à bien des égards une alternative simple et peut-être plus épurée à Android — du moins par rapport à beaucoup de surcouche de constructeurs tiers.Par exemple, prenez le tiroir d’applications : il n’y en a pas. Semblable à iOS, vous trouverez toutes les applications que vous avez installé que vous trouverez sur différents écrans de l’OS. Ces applications peuvent être regroupées en sous-dossiers. Vous l’aurez compris, c’est un fork Android avec une tendance à ressembler à iOS.

Au lieu des notifications et des réglages rapides partageant chacun un espace de l’écran, les deux panneaux se retrouvent placés côte à côte lorsque vous tirez du haut de l’écran du téléphone vers le bas. La lecture sera donc facilitée.Le « look EMUI » va au-delà de l’interface de base du système lui-même, avec des applications qui prennent l’apparence de l’OS lui-même. Bien qu’elle ne soit pas mauvaise, elle reste peut-être trop simpliste, et surtout, ne répondent pas aux exigences imposées par Google sur la conception des applications : le Material Design.Huawei intègre à la fois avec sa propre collection d’applications, ainsi que quelques titres populaires comme Facebook, Twitter et Shazam. Parmi les propres applications de la firme vous allez retrouver Santé, Sauvegarde, Miroir, Boussole, etc.Il y a des chances, que le smartphone que vous avez dans les mains est alimenté par une puce Snapdragon de Qualcomm. Ou peut-être que vous avez l’un des fleurons Galaxy de l’an dernier, quand Samsung a opté pour sa propre puce Exyno. Enfin, vous pourriez avoir une puce MediaTek si vous avez opté pour un smartphone chinois. Le Honor 8 va à contre pied de ces constructeurs, et opte pour un processeur de HiSilicon (une autre marque Huawei), le Kirin 950.

C’est le même processeur que nous retrouvons dans le Huawei Mate 8. Alors que le Honor 8 ne fait pas pire que son prédécesseur, la dernière puce Snapdragon 820 de Qualcomm est bien meilleur, et le Kirin 950 n’est pas aussi flamboyant qu’il l’était quand il a été annoncé.Sous le capot, on va également retrouver 4 Go de mémoire vive (RAM), soit une quantité décente pour un smartphone abordable. De façon réaliste, 4 Go est si suffisant pour tout ce que vous allez faire sur votre smartphone. En fonctionnement réel, le Honor 8 s’en sort parfaitement.Huawei vend le Honor 8 soit avec 32 ou 64 Go de stockage interne. De plus, sachez qu’un plateau SIM hybride permet aux utilisateurs d’étendre ces options avec leur propre carte micro SD pour encore plus d’espace.S’il y a une caractéristique qui se démarque sur le Honor 8, la première que vous montrez à vos amis en exhibant votre nouveau smartphone, va être ses deux caméras incrustées à l’arrière. Tout comme le Huawei P9, nous retrouvons une paire de capteurs de 12 mégapixels : l’un est principalement utilisé pour la collecte d’informations de couleur, et l’autre pour collecter les données de luminosité. Tous les deux ont une ouverture f/2.2, mais pourtant elles n’ont pas l’image de marque Leica — comme sur le P9. Néanmoins, le matériel semble essentiellement la même caméra.

Tout comme sur le P9, le Honor 8 produit un résultat très satisfaisant. Dans le cas de Huawei, les deux caméras semblent être beaucoup mieux qu’une, et sous une grande variété de conditions — produites en combinant les données de chaque caméra dans le logiciel. Bien que de temps en temps j’ai éprouvé quelques difficultés dans certaines situations d’éclairage, le résultat est proche des caméras des smartphones haut de gamme.Comme d’autres fabricants fournissant des smartphones doté d’un mode double caméra, Huawei ne peut pas résister à l’envie d’essayer d’inclure des effets spéciaux. Elle tente d’émuler une gamme d’ouvertures de l’appareil photo pour modifier la profondeur de champ – bien que dès fois le logiciel n’arrivait pas à faire la différence entre un flou au premier et second plan.Il est bon de voir un smartphone où la partie photo est complètement débridée, puisque vous allez retrouver un mode pro qui vous permet de manuellement régler des choses comme l’ISO, la balance des balances, etc. afin de prendre de meilleurs clichés. Vous pouvez modifier la mise au point dans le mode standard, mais si vous voulez vraiment contrôler le rendu de votre photo, vous avez la possibilité de le faire.

La caméra frontale de 8 mégapixels n’a peut-être pas deux capteurs, mais elle le boulot, et le fait bien. Le logiciel de Huawei est particulièrement bien fait, vous donnant un joli repère visuel pour se concentrer sur vous, et s’assurer que vous souriez à la caméra, et que vous ne regardez pas à côté.Pour un téléphone qui met fortement l’accent sur les performances de l’appareil photo, cela peut être une surprise de voir que le Honor 8 ne supporte pas l’enregistrement vidéo 4K. L’enregistrement traditionnel plafonne à un mode 1080 p à 60 fps, mais la qualité n’est pas optimale, avec une sortie qui est nettement plus sombre que le mode 1080p à 30 fps.Bien qu’il soit difficile de vous dire exactement quelle autonomie vous allez retrouver sur le Honor 8 puisque énormément de paramètres vont influer sur celle-ci. En ce qui me concerne, avec une luminosité ajustée automatiquement, et une utilisation « standard » j’ai réussi à tenir un plus plus de 9 heures sur une seule charge. Tout aussi important que d’avoir une batterie qui dure dans le temps, le Honor 8 gère également la recharge rapide, et avec le chargeur rapide inclus dans la boîte, j’ai pu recharger complètement la batterie en moins de 100 minutes — pas mal du tout.

Le Honor 8 est très agréable, tout comme les caractéristiques qu’ils offrent. Évidemment, la grosse nouveauté est l’ajout des deux caméras, et j’ai clairement rien à redire dessus. Quel est le problème ? Le reste du marché.Honor vend le Honor 8 de 32 Go pour seulement 399 euros. Autrement dit, il est certes très abordable, mais il est néanmoins au même prix que d’autres smartphones de la gamme. Et, c’est le même prix que le OnePlus 3, un autre smartphone qui se positionne sur un marché du haut de gamme à un prix abordable.Le Honor 8 et le OnePlus 3 ont une tonne de choses en commun, de leurs écrans 1080p au port USB-2.0 Type-C. Mais, le OnePlus 3 modernise son processeur avec une puce Snapdragon 820 – la meilleure actuelle sur le marché, tout proposant 6 Go de mémoire vive, et 64 Go de stockage interne. Bien sûr, le Honor 8 reste extensible par une carte micro SD à contrario du OnePlus 3, et sans doute un meilleur appareil photo (ou caméras), mais est-ce suffisant pour vous attirer ?En fin de compte, le Honor 8 est le smartphone que je recommanderais à quiconque. La surcouche EMUI ne va pas être pour tout le monde, mais là encore la partie logicielle pourra être modifiée à vos souhaits. Alors, avez-vous craqué ?

Les propriétaires de Mac se sont longtemps plaints que le navigateur Chrome de Google est souvent poussif, et grignote trop rapidement la batterie de l’ordinateur. Google répond à ces plaintes, affirmant que la dernière version de son navigateur Web pour la plate-forme est beaucoup plus rapide et moins énergivore que les versions datant d’un an.Pour être justes, ces questions ne sont pas limitées à la plate-forme Mac. Les versions Windows et Android ont eu des problèmes similaires, bien qu’il semble que ce soit un peu plus prononcé dans Mac OS X. Avec Chrome 53 — rendu public il y a quelques jours — l’utilisation de la batterie devrait être réduite d’un tiers sur les ordinateurs portables Mac, avec une amélioration générale de la vitesse de 15 % sur toutes les plates-formes depuis l’année dernière.Les améliorations les plus visibles concerneront le défilement d’une page et de la vidéo, ainsi que le rendu d’image. Des méthodes plus efficaces ont permis de prolonger la lecture vidéo sur les machines sous Windows 10 de deux heures depuis Chrome 46 (une version publiée en octobre 2015). La société affirme que vous obtiendrez de meilleures performances et une meilleure autonomie en utilisant des sites de vidéo en streaming. Une aubaine lorsque l’on sait qu’aujourd’hui ces sites sont privilégiés par les consommateurs.

En plus de rendre le rendu sur le navigateur lui-même plus rapide, Google commence également à déployer des fonctionnalités destinées à rendre le processus de navigation sur le Web plus rapide. On retrouve ainsi de nouvelles fonctionnalités de paiement.« La vitesse a toujours été une priorité pour Chrome. Les gens passent beaucoup de temps dans le navigateur que même le minuscule retard d’une page peut vous faire perdre quelques minutes chaque jour », a écrit Chris Cameron de Google dans un article sur le blog de la firme.Parmi les bonnes nouvelles pour les toxicomanes de Twitter qui possèdent également un dispositif Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon peut maintenant vous lire vos tweets.Ce n’est pas tout, car avec la nouvelle application Alexa de Twitter, vous n’aurez plus à constamment regarder l’écran de votre ordinateur portable tout en faisant défiler votre timeline Twitter sans fin. En effet, Alexa va le faire pour vous, vous laissant libre de faire la cuisine, ou parcourir Facebook à la place.