Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/01/2018

Batterie Dell Latitude D800 www.magasinbatterie.com

YouTube vient de lancer une nouvelle fonctionnalité « communautaire » sur sa plate-forme de partage de vidéos, qui est conçue pour permettre aux créateurs de contenu de communiquer avec leurs abonnés en temps réel. Les téléspectateurs peuvent repérer un nouvel onglet « Community » sur leur chaîne YouTube préférée à partir d’aujourd’hui, bien que le déploiement soit limité pour le moment, et que la fonctionnalité est encore en version bêta.Selon YouTube, les créateurs peuvent utiliser cette fonctionnalité pour afficher des textes, des vidéos en live, des images, des GIF animés, et plus encore, directement sur YouTube. Les abonnés peuvent choisir de recevoir des notifications pour ces publications, ou peuvent simplement voir ces mises à jour dans leur flux de souscription, au même titre que toutes les nouvelles vidéos.Comme le souligne la société dans son article, « le nouvel onglet “Communauté” sur votre chaîne YouTube vous donne une nouvelle façon assez simple d’engager vos abonnés, et de vous exprimer au-delà de la vidéo ».

Autrement dit, son objectif est de fournir aux créateurs de contenu une meilleure façon de communiquer avec leurs abonnés, sans avoir à recourir à des réseaux sociaux tiers, tels que Twitter ou Facebook. Non pas que l’utilisation de ces services soit particulièrement gênante pour beaucoup, mais ceux avec de grandes communautés n’ont pas forcément envie de bouger celles-ci sur une autre plate-forme. Désormais, pour ceux qui préfèrent, vous n’êtes plus obligé d’utiliser plusieurs comptes et différents sites pour rester engagé avec votre communauté. Stimuler l’interaction est inévitablement l’objectif principal. Comme Google+ végète depuis de longs mois maintenant, il est logique pour le géant de la technologie d’intégrer des fonctionnalités sociales dans sa plate-forme orientée sur la vidéo.Actuellement, la version bêta communautaire ne concerne que quelques YouTubers, à savoir John & Hank Green, AsapSCIENCE, The Game Theorists, Karmin, The Key of Awesome, The Kloons, Lilly Singh, Peter Hollens, Rosianna Halse Rojas, Sam Tsui, Threadbanger, et VSauce3. Même si vous n’êtes pas un abonné, vous pouvez toujours y aller pour regarder comment la nouvelle fonctionnalité fonctionne. YouTube dit qu’elle va pousser celle-ci à d’autres chaînes prochainement, après avoir recueilli une rétroaction des utilisateurs actuels.

Vous avez forcément eu à faire à du texte écrit en minuscule, une énorme image qui vous fait défiler de droite à gauche et de haut en bas, ou avoir eu besoin d’appuyer sur un lien obscurci dans les messages au sein de l’application de messagerie de votre téléphone ? Eh bien, vous n’êtes pas le seul. Sans surprise, les smartphones ne sont pas particulièrement propices à la lecture des messages destinés à être consommés sur les grands écrans.Mais, cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas être plus lisibles, et Google mène la charge. Grâce à une nouvelle version de Gmail attendue fin septembre, Google promet de sensiblement améliorer la mise en forme des e-mails sur mobile.En effet, dans les prochaines semaines, Gmail et Inbox, le client dérivé de Gmail orienté « tâche », vont connaître un relooking « responsive ». L’idée est que le contenu d’un e-mail va s’adapter aux écrans de l’appareil de « toutes tailles ». Autrement dit, les hyperliens, les boutons et le texte dans les e-mails seront automatiquement redimensionnés à la largeur de l’écran sur lequel vous êtes en train de les lire.

Outre les destinataires de l’e-mail, les développeurs vont également être dotés d’outils afin de s’assurer que les « messages [sont] formatés comme [ils étaient] destinés ». Ainsi, l’expéditeur d’un e-mail sera en mesure de travailler sur la largeur, l’orientation, et la résolution des écrans, et même changer des caractéristiques comme des couleurs par type de périphérique.« Ces changements rendront votre expérience de courrier électronique aussi confortable et intuitive que possible », a écrit Piere Vollucci, chef de produit de Gmail, dans un article sur le blog de la société. C’est la raison de la mise à jour sur les appareils mobiles dans les prochaines semaines, indique Google.Le responsive design n’est pas une tendance récente, mais elle est celle qui a rencontré le plus de succès au cours des dernières années. De plus en plus d’entreprises font appel à des services tiers afin de rendre leurs e-mails responsive, générant ainsi davantage de clics qu’un e-mail traditionnel.Le marché de la smartwatch a commencé à décoller, mais il semble que nous allons devoir attendre un certain temps avant de voir davantage de modèles de la part des meilleures entreprises Android Wear. LG, Lenovo (Motorola) ou encore Huawei ne prévoient pas de lancer de nouvelles smartwatches à l’automne, selon CNET.

Cette déclaration rejoint la surprise de ne pas avoir vu de montres de ces entreprises à l’IFA, qui est normalement le lieu où les entreprises dévoilent de nouveaux smartphones, et plus récemment, de nouvelles smartwatches. LG est l’un des seuls constructeurs à avoir publié une nouvelle smartwatch Android Wear cette année, la LG Watch Urbane 2nd Edition LTE. Plus récemment, à l’IFA justement, ASUS a également dévoilé sa ZenWatch 3.À contrario, Apple et Samsung récupèreront la majorité des ventes dans le secteur de la smartwatch pour les fêtes de fin d’année. Apple vient d’annoncer sa nouvelle Apple Watch Series 2, qui met l’accent sur le suivi de l’activité et la santé, et a baissé le prix de la première Apple Watch. Samsung a quant à elle récemment annoncé sa Gear S3, qui exécute le propre système d’exploitation de l’entreprise, Tizen.Néanmoins, et malgré la tristesse, il a quelques raisons pour lesquelles les entreprises ne vont pas lancer de nouveaux appareils Android Wear. En effet, jusqu’à présent elles ont été incapables d’intégrer une antenne radio LTE dans la montre sans qu’il y ait des compromis sur l’autonomie, et la taille de celle-ci. Non seulement cela, mais Apple n’a toujours pas transformé le monde de la smartwatch en une industrie de masse comme elle l’a fait avec le smartphone et la tablette. Mais ce n’est pas tout, la recherche indique que les gens sont plus intéressés par les trackers d’activité, moins chers que les smartwatches.

Besoin de plus de preuves que l’industrie n’a pas encore réussi à convaincre ? Même Samsung a admis à CNET que la plupart des gens qui achètent ses smartwatches sont des adopteurs précoces de sexe masculin.Bien sûr, ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour Google — Android Wear 2.0 est prêt à être publié à l’automne, et il semble que les plus grands partenaires de Google n’ont aucun plan pour libérer une smartwatch avec le tout dernier OS. Il y a des rumeurs de quelques smartwatches Nexus (ou smartwatches Pixel) libérées aux côtés des nouveaux smartphones Pixel, mais il est difficile de croire que Google est la seule entreprise libérant une nouvelle smartwatch avec la nouvelle plate-forme Android Wear.Il est important de mentionner que ce n’est pas parce que les industriels ne libèrent pas de smartwatches avant la fin de l’année, qu’ils y renoncent. Il est probable que nous allons voir un grand nombre de nouvelles smartwatches en 2017, et peut-être dès le mois de janvier, au CES de Las Vegas.

Instagram continue de piller les fonctionnalités de Snapchat pour ses propres Stories, dans le cadre d’une nouvelle mise à jour au sujet de ces clips « éphémères ».Parmi les nouvelles fonctionnalités, on retrouve la possibilité d’archiver vos stories, ce qui peut ressemble fortement à la section Memories de Snapchat. Néanmoins, elle diverge de manière importante.Au lieu de fournir aux utilisateurs la liberté de garder des stories bien précises, Instagram a introduit une fonctionnalité de sauvegarde automatique qui est appliquée à tous les clichés que vous incluez dans votre stories. Par conséquent, les utilisateurs qui utilisent abondamment la fonctionnalité sont maintenant confrontés à un ultimatum : soit plonger la tête la première en activant la fonctionnalité de sauvegarde pour toutes les stories Instagram, ou les voir disparaître à petit feu, comme c’était le cas jusqu’ici. Vous pouvez activer la fonction de sauvegarde automatique en appuyant sur l’icône d’engrenage dans le mode Story, et en activant l’option « Enreg. photos partagées ».

Une autre nouvelle fonctionnalité liée à la mise à jour est la possibilité de couper les stories d’autres utilisateurs. Fondamentalement, cela signifie que vous pouvez maintenant éviter de regarder les stories de personnes précises. Pour mettre en « sourdine » l’actualité d’un utilisateur, tout ce que vous avez à faire est de maintenir votre doigt appuyé sur la bulle de la story, avant de cliquer sur le bouton « Mettre l’actualité de *** en sourdine ». Rassurez-vous, vous pouvez l’activer à nouveau par la suite.En outre, Instagram a également glissé dans une nouvelle fonctionnalité de mise en forme qui vous permet de sélectionner la couleur du texte dans vos stories. C’est nouveau dans le contexte d’Instagram, mais cela ne va pas surprendre les utilisateurs de Snapchat qui l’ont adopté depuis longtemps.Le HTC Vive pourrait bien être le meilleur casque de réalité virtuelle actuellement disponible. Mais, il est livré avec un inconvénient majeur : son expérience de réalité virtuelle se limite à être cloisonnée dans une pièce, du fait des nombreux fils qui viennent alimenter le casque.

Néanmoins, et pour la première fois depuis son lancement, nous entendons enfin parler d’une version du Vive libérée des fils, qui pourrait ravir tous les gamers, accrocs à la réalité virtuelle. En effet, grâce à un partenariat entre Valve, et la société bulgare Quark VR, cela pourrait bientôt devenir une réalité.Quark VR travaille aux côtés de Valve pour construire un prototype du HTC Vive, dont la connectivité se ferait exclusivement par une technologie sans fil, permettant à un utilisateur de recevoir toutes les données nécessaires sur son casque, peu importe où il se trouve.Cependant, la solution de Quark ne va pas complètement être sans fil… En effet, celle-ci se base essentiellement sur extension de la connexion Wi-Fi pour le Vive, qui relie les fils existants dans le casque. L’émetteur peut alors être placé dans la poche du joueur, évitant ainsi que ce soit le casque qui en dispose. Vous n’auriez plus besoin d’être attaché à un PC.Cependant, une connexion Wi-Fi n’est pas encore une solution parfaite. La réalité virtuelle demande une grande quantité de données, et une connexion sans fil peut ne pas être optimale dans cette situation. Tout retard de connexion peut introduire le redouté lag, qui peut briser l’immersion dans la réalité virtuelle.

Batterie Acer AS07A72 www.magasinbatterie.com

Il y a quelques mois, Microsoft a fourni des outils qui permettent aux développeurs de convertir des applications de bureau, plus communément nommées Win32, sur le Windows Store. Maintenant, on voit les prémices de cette nouvelle initiative, puisque les premières applications Win32 sont en train d’apparaître sur la boutique d’applications de Microsoft.Parmi les premières applications, on retrouve Evernote, Arduino IDE, Double Twist, PhotoScape, MAGIX Movie Edit Pro, Virtual Robotics Kit, Relab, SQL Pro, Voya Media, Predicted Desire ou encore korAccount. Bien qu’accessibles, notez que vous devez exécuter Windows 10 Anniversary Update pour installer les dernières versions de ces applications.Les développeurs peuvent d’ores et déjà utiliser les outils du Microsoft Desktop Bridge (anciennement connu sous le nom de codeProject Centennial) pour transformer les applications bureautiques existantes en des applications universelles, celles que l’on nomme Universal Windows Platform (UWP).

Comme on peut s’en douter, il y a quelques avantages clés pour les utilisateurs et les développeurs : l’application peut être téléchargée et mise à jour à partir d’un dépôt central, les utilisateurs peuvent utiliser un compte de facturation unique pour plusieurs applications, et l’application fonctionne dans un environnement de type « bac à sable » (sandbox), qui aide à sécuriser le processus d’installation de l’application sur un PC Windows.Les applications universelles peuvent également puiser dans les fonctionnalités de Windows 10, comme les Lives Tiles, Cortana, et le Centre d’action. Et comme son nom l’indique, les applications UWP peuvent également fonctionner sur une vaste gamme d’appareils, comme les PC, les tablettes, les 2-en-1, les smartphones, le casque HoloLens ou encore la Xbox One.Dans une publication distincte rédigée par Elana Pidgeon de Microsoft, la version Win32 d’Evernote semble avoir été combinée avec l’application Windows 10 existante, en fournissant une application qui tire au maximum profit des fonctionnalités de Windows 10. Ainsi, non seulement Evernote supporte maintenant les Live Tiles et les notifications, mais l’application arbore une nouvelle barre latérale sur la gauche pour une navigation plus « intuitive », une barre de recherche qui se retrouve plus près des résultats de l’utilisateur, ou encore la possibilité d’ajouter de la couleur à des tags importants, et plus encore.

Nouvelle application Evernote sur Windows 10Nouvelle application Evernote sur Windows 10 Il sera intéressant de voir si les développeurs de jeux PC utiliseront cet outil pour convertir leurs jeux en applications pour Windows 10, et comment cela affectera la plus grande plate-forme de jeux, Steam, de Valve Software.Vous avez toujours rêvé de pirater un smartphone sous Android ? Eh bien, Google semble prêt à vous payer pour ça ! En effet, ce mercredi, Google a annoncé Project Zero, un concours qui demande aux entreprenants hackers de démontrer des failles dans le dernier système d’exploitation mobile de l’entreprise, en échange de récompenses très alléchantes.« En dépit de l’existence des programmes de récompense de vulnérabilité de Google et d’autres entreprises », écrit Natalie Silvanovich de Google dans un article de blog, le « but de ce concours est de trouver une chaîne de vulnérabilité ou un bug qui permet d’exécuter du code à distance sur plusieurs appareils Android en connaissant seulement le numéro du dispositif, et l’adresse e-mail. ».

Voilà comment cela fonctionne. Les hackers qui découvrent un bug de sécurité grave, un exploit ou un défaut dans Android sont encouragés à les publier sur le tracker Android. Il s’agit d’un forum public consacré à documenter les problématiques Android. Et, les messages devront être détaillés. Ainsi, les participants au concours doivent partager une « description complète » de la façon dont l’exploit fonctionne avec l’espoir que, s’il est identifié, il sera rendu public sur le blog de Google. Ces derniers devront fonctionner sur les dispositifs Nexus de Google, à savoir le Huawei Nexus 6P et le LG Nexus 5X, ainsi que tous les appareils fonctionnant sous une version d’Android 7.0 Nougat. La soumission devra intervenir durant les six mois du concours.Le moins que l’on puisse dire est que les prix ne sont pas mal du tout. Le gagnant du concours remportera 200 000 dollars, tandis que le second recevra 100 000 dollars. Et un nombre indéterminé de hackers vont recevoir un prix de « consolation » de 50 000 dollars. Sachez qu’il n’y a aucun moyen de perdre : Google a déclaré que les bugs qui ne sont pas soumis au cours de la période d’inscription peuvent être envisagés pour d’autres concours que la firme a lancés — comme le programme Android Security Rewards.Avec ce programme, Google espère dissuader les hackers qui pourraient être tentés de vendre des exploits au plus offrant. « Nous espérons que les bugs dangereux seront rapidement corrigés afin qu’ils n’impactent pas les utilisateurs », a déclaré Silvanovich.

Dell annonce ses nouveaux modèles de PC portables XPS et Inspiron. Déclinés dans plusieurs formats, couleurs et configurations, ces nouveaux portables Dell répondent aux besoins des étudiants, des familles, et des professionnels. Autrement dit, ils devraient ravir quiconque lit cet article !« Dell a pour ambition de permettre à tous ses clients de vivre une meilleure expérience visuelle, quel que soit le modèle choisi », déclare Ray Wah, vice-président senior, Dell Consumer Product Marketing. « C’est de nouveau le cas avec ces nouveautés des gammes XPS et Inspiron qui conjuguent performance et portabilité ».La gamme d’ordinateurs portables XPS 13 de Dell est mince, légère, et très compacte grâce à des bords d’écran extrêmement petit. Cela permet à Dell de caser un écran de 13,3 pouces dans un ordinateur portable de la taille d’un modèle de 11 ou 12 pouces.

Maintenant, Dell lance des modèles XPS 13 encore plus puissants. Les derniers Dell XPS 13 sont alimentés par des processeurs Intel Core « Intel Kaby Lake » de 7e génération, et disposent d’une batterie d’une plus grande capacité. Autrement dit, ils vont être encore plus attrayants. Une chose qui n’a pas changé ? Le prix de départ. En effet, les nouveaux ordinateurs portables Dell XPS 13 seront disponibles à partir du 4 octobre à partir de 1 249 euros.Le Dell XPS 13 (2016) pèse environ 1,2 kg, et épaisseur de 15 mm au point le plus épais, 9 mm au point le plus petit. L’ordinateur portable a un châssis en fibre de carbone et en aluminium usiné, et un verre Gorilla Glass de Corning pour protéger l’écran. Comme d’habitude, Dell proposera des modèles avec un choix d’écran de 1 920 x 1 080 pixels, ou tactile de 3 200 x 1 800 pixels.La version d’entrée de gamme est vendue à partir de 1 249 euros, et comprend un processeur Intel Core i5-7200U de 7e génération (3 Mo de mémoire cache, jusqu‘à 3,1 GHz), 8 Go de RAM, 128 Go de stockage (SSD), et un écran full HD. Mais, les modèles les plus chers seront disponibles avec un processeur Intel Core i7-7500U de 7e génération (4 Mo de mémoire cache, jusqu‘à 3,5 GHz), 16 Go de RAM et 1 To de stockage.

Les nouveaux ordinateurs portables disposent également d’une batterie de 60 WHr, offrant une autonomie prolongée, jusqu’à 22 heures en full HD et 13 heures en Quad HD+. Évidemment, ces chiffres sont fournis par le constructeur et devront être vérifiés. La connectivité Wi-Fi a également été améliorée, grâce à un nouveau contrôleur Killer 1535 Wireless-AC pour renforcer la fiabilité.Dell a également introduit de nouvelles éditions en coloris or rose pour la première fois, que ce soit pour la résolution 1080p ou QHD+. Les deux modèles arriveront avec 8 Go de RAM, et 256 Go de stockage.Idéal pour un PC à partager en famille, le portable Inspiron 15 série 5000 affiche un excellent rapport qualité-prix, tandis que l’ordinateur portable Inspiron 17 série 5000 peut remplacer un PC fixe, sans l’encombrement des câbles d’une installation traditionnelle, et permet de se divertir et de poursuivre partout les projets en cours.Est-ce la fin de la traditionnelle et tant aimée prise casque ? À en croire Apple, il semble que celle-ci n’a plus d’intérêt, et elle peut être retirée de tous ses dispositifs. En effet, après l’iPhone 7, il semble qu’Apple soit maintenant prête à abandonner la prise casque sur le MacBook Pro.

Apple aurait mené une enquête auprès des utilisateurs de MacBook selon MacRumors, avec cette question : « avez-vous utilisé au moins une fois le port casque sur votre MacBook Pro Retina ? ».Ainsi, après avoir retiré la prise jack de 3,5 mm sur l’iPhone 7, il semble qu’Apple envisage de faire la même chose sur le MacBook, et souhaite avoir un retour de la part des consommateurs avant de procéder à une telle refonte qui pourrait, tout comme avec son smartphone, faire grincer des dents.Ailleurs, Apple demande également à ses utilisateurs à quelle fréquence ils utilisent le port pour carte SD, et les façons précises dans lesquelles ils téléchargent des images à partir d’un appareil photo sur le Mac. La satisfaction sur l’autonomie a également été abordée.

12/01/2018

Akku Samsung np-rv509 www.akkukaufen.com

Die 11,6 Zoller der HP Elitebook 2170p Serie sind wahre Kommunikationstalente. Für den drahtlosen Funk gibt es WLAN-Module mit 802.11 a/b/g/n Standards und integriertem Bluetooth 4.0. Mobiles Breitbandinternet ist über ein WAN-Modul mit HSPA+ oder HSPA zu erreichen, in Nordamerika sind auch LTE-Module erhältlich. Kabelgebunden werden Netzwerke über Gigabit-LAN angesteuert. Am Gerät finden sich zwei USB 3.0 Schnittstellen, ein DisplayPort, ein VGA-Ausgang und eine Stereokopfhörer/Mikrofon-Kombibuchse. Zur Basisaustattung gehören ein5-in-1 Kartenleser und eine HD-Webkamera, optional ist ein Fingerabdruckscanner erhältlich.
HP EliteBook 2170p NotebooksDisplay, Akku und Sicherheitsfeatures

Das entspiegelte 11,6 Zoll Display der HP Elitebook 2170p Serie löst mit 1.366 x 768 Pixel auf. Für das Subnotebook sind ein 6-Zellen Akku mit 48 Wattstunden und ein 4-Zellen Akku mit 30 Wattstunden erhältlich. Je nach Festplattenkonfiguration sind mit dem 6-Zellen Akku 8 bis 10 Stunden Laufzeit und mit dem 4-Zellen Akku 4,5 bis 5,5 Stunden Laufzeit zu erreichen. Für das Betriebssystem stehen Windows 7 Varianten von Home Basic bis Professional sowie FreeDOS zur Auswahl. Als Businessfeatures bringt das Elitebook 2170p eine Spritzwassergeschützte Tastatur mit Hintergrundbeleuchtung, einen SmartCard-Reader, einen TPM-Chip und den HP ProtectTools Security Manager mit. Die Garantie beträgt 3 Jahre.
Samsung wird in der nächsten Woche ein Unpacked-Event abhalten, während dem die Technikwelt die Vorstellung des Galaxy Note 5 erwartet. Zusätzlich zu einem Pressefoto sind jetzt allerdings bereits vorab erste echte Bilder des neuen Samsung-Phablets mit Google Android 5.1 Lollipop im Netz aufgetaucht. Die Aufnahmen bestätigen: Das neue Note-Modell hat keinen microSD-Slot und wechselbaren Akku mehr.

FOTOGALERIE (1)Neues Design: Aktuellen Informationen nach setzt Samsung künftig auch bei seiner Galaxy-Note-Reihe auf ein edles Metall-Unibody-Chassis.
Aufgrund der zahlreichen Leaks in den vergangenen Wochen war es ohnehin nur eine Frage der Zeit, nun ist es passiert: Droid Life hat Fotos veröffentlicht, die das fertige Galaxy Note 5 in voller Pracht zeigen sollen. Samsung neues Phablet wird höchstwahrscheinlich am 13. August 2015 im Rahmen des für diesen Tag angesetzten Unpacked-Events vorgestellt werden. Genau wie zuvor berichtet wurde, bestätigen die Aufnahmen jetzt endgültig, dass das Note 5 weder über einen wechselbaren Akku noch einen microSD-Kartenslot verfügt. 

Mit der Vorstellung von Galaxy S6 und Galaxy S6 Edge bestätigte Samsung im vergangenen Frühjahr die zuvor vielfach angedeutete Neuausrichtung in Bezug auf das Design seiner Premium-Smartphones. Für ein schickes Metall-Unibody-Gehäuse strich das Unternehmen allerdings Features seiner Geräte, für deren Fehlen man Apple in früheren Werbespots noch verhöhnt hatte. Nun wird dieser neue Design-Ansatz also auch auf die Note-Reihe ausgeweitet. Den Fotos von DroidLife nach sieht das kommende Note 5 dem Galaxy S6 folglich auch sehr ähnlich, es ist aber etwas größer geraten und besitzt unten rechts im Aluminium-Chassis einen Einschub für den Note-typischen S Pen Stylus. Ebenfalls ein bisschen anders geformt als beim S6 scheint die Gehäuserückseite.
Droid Life gibt ergänzend zu den Bildern an, der Akku des Note 5 werde eine Kapazität von 3000 mAh mitbringen. Sollte diese Info korrekt sein, gibt die Akku-Größe in Anbetracht der Tatsache, dass der Akku nicht wechselbar ist und das Note 5 ein knapp 5,7 Zoll großes QHD-Display besitzt, Grund zur Sorge gibt. Darüber hinaus bestätigt die Publikation noch einmal das, was zuletzt schon durchgesickert war: Das Note 5 wird 4 Gigabyte RAM und 32, 64 oder 128 Gigabyte internen Speicher bieten sowie von dem Exynos 7420 Prozessor angetrieben werden.

Alle weiteren Einzelheiten zum Note 5 inklusive Preise und Infos zur Verfügbarkeit sollte Samsung in der nächsten Woche auf dem Unpacked-Event bekannt geben. Zudem wird dort auch die Vorstellung des Galaxy S6 Edge Plus erwartet, bei dem es sich schlicht und einfach um eine größere Version des bekannten S6 Edge handeln soll.
Wer nach wie vor nach einem Premium-Smartphone mit wechselbarem Akku und/oder microSD-Kartenslot sucht, der wird derzeit unter anderem bei LG und deren Flaggschiff G4 oder bei den kürzlich vorgestellten Motorola-Modellen Moto X Style und Moto X Play fündig. Die beiden Motorola-Smartphones werden allerdings erst im Laufe der kommenden Wochen in Deutschland erhältlich sein.
Mit dem Surface Book schickt Microsoft ein neues Hybrid-Notebook ins Rennen. Der 13,5 Zoll Laptop soll nicht nur die einfachen Aufgaben mit Windows 10 Pro bewältigen können. Durch seine Nvidia GeForce Grafikkarte kehrt auch ein Hauch der Multimedia-Tauglichkeit ein. Wie gut die fast 2.900 Euro teure High-End-Ausstattung wirklich ist, erfahrt ihr in unserem Testbericht.

FOTOGALERIE (14)Die neue Welt der 2-in-1 Geräte: Das Microsoft Surface Book startet in Deutschland durch. Lohnt sich die Anschaffung?
Mit starkem Selbstvertrauen wirbt Microsoft derzeit für sein neues Surface Book. Ein sogenanntes 2-in-1 Notebook, ein Hybrid aus Laptop und Tablet. Das Design erinnert vor allem durch ein auffälliges Scharnier an die Aufmachung eines Buches. Dabei ist das komplette Gehäuse aus Aluminium und Magnesium gefertigt, wie wir es von den kleinen Microsoft Surface Pro Tablets bereits kennen. In Hinsicht auf die Verarbeitung finden wir vorrangig an der auf Knopfdruck abnehmbaren Tablet-Einheit Gefallen. Das nur 7,7 Millimeter schlanke Tastatur-Dock mit integrierter Nvidia GeForce Grafikkarte und zusätzlichem Akku lässt hingegen an einigen Stellen leichte Verwindungen zu. Unterm Strich überzeugen uns Design, Verarbeitung und Mobilität des knapp 1,5 kg schweren Surface Book. Schwer wiegt allerdings der Preis von knapp 2.900 Euro. Womit kann uns also der neue Wurf aus dem Hause Microsoft noch überzeugen?
Die Tastatur-Einheit kommt mit zwei USB 3.0 Anschlüssen, einem Kartenleser für SD-Cards und einem Mini-DisplayPort zur Verbindung mit externen Bildschirmen. Wer mehr Schnittstellen benötigt, muss zum knapp 200 Euro teuren Surface Dock greifen, das über den so genannten Surface Connect Port mit dem Notebook verbunden wird. Somit kommen dann auch Features wie ein Gigabit-Ethernet (LAN) und zusätzliche USB-Ports zum Einsatz. Anschlüsse wie USB Typ-C oder Thunderbolt 3 sucht man allerdings an den aktuellen Surface-Modellen vergebens. Dafür sind mit WLAN-ac und Bluetooth 4.0 zeitgemäße Funkverbindungen vorhanden.

Bei den Eingabegeräten hat Microsoft alles richtig gemacht. Die beleuchtete Chiclet-Tastatur zeigt einen angenehm kurzen Hub und einen knackigen Druckpunkt. Perfekt für Vielschreiber geeignet. Ebenso schneidet das Multi-Touchpad samt integrierter Maustasten (Clickpad) sehr gut ab. Im Tablet-Modus habt ihr neben der Möglichkeit der Fingereingabe auch den Surface-Stift zur Auswahl. Die Handschrifterkennung funktioniert solide und vor allem Freunde von Grafik-Tablets werden sich über die hohe Präzision freuen.
Microsofts Windows 10 Pro wird auf dem Surface Book vorinstalliert. Hinzu kommt die Unterstützung von Sicherheits-Mechanismen via TPM Chip und das passwortfreie Entsperren des Notebooks via Windows Hello Funktion. Für dieses Feature und spontane Schnappschüsse integriert Microsoft eine 5 Megapixel Webcam an der Front und eine rückseitig positionierte 8 Megapixel Kamera. Bis auf die kostenlose 30 Tage Testversion von Microsoft Office werden wir zudem nicht von nervigen Werbeprogrammen oder Bloatware belagert. Das Surface Book kommt also softwareseitig vergleichsweise clean zu euch nach Hause.

Wer fast 3.000 Euro in das Microsoft Surface Book investiert bekommt den aktuellen Intel Core i7-6600U Prozessor zu Gesicht. Ein Zweikern-Chip (Dual Core) der Skylake-Generation. Dieser arbeitet mit einer Taktrate von bis zu 3,4 GHz und bekommt in unseren Fall satte 16 GB Arbeitsspeicher zur Seite gestellt. Ist das Surface Book mit dem Tastatur-Dock verbunden, wird die Nvidia Grafikkarte aktiviert und steht zur Unterstützung von Multimedia-Aufgaben und Spielen zur Verfügung. Hierbei handelt es sich um einen angepassten Nvidia GM108-Chip mit 1 GB GDDR5 Speicher, der auch in der bekannten Nvidia GeForce 940M verwendet wird. Er wurde für das Microsoft Surface Book optimiert und erreicht in einigen Bereichen sogar eine bessere Leistung als die eigentliche 940M Grafik. Hinzu kommt eine 512 GB große NVMe SSD von Samsung, die im Test mit Übertragungsrate von bis zu 1.000 MB/s glänzen kann. Im unteren Teil dieses Testberichts findet ihr zudem weitere Benchmarks, die wir mit dem Microsoft Laptop durchgeführt haben.

Kurz und knapp: Durch die Kombination aus Intel Core i7 Prozessor, starker Nvidia Grafikkarte und schneller SSD ist das Microsoft Surface Book für alle Aufgaben gerüstet. Mails, Surfen im Netz, Bearbeiten von Videos und Fotos, Musik oder die klassische Texteingabe sind für den stylischen Hybriden aus Notebook und Tablet kein Problem. Lediglich als Gaming-Notebook kann das Surface Book nicht bezeichnet werden, obwohl auch hier aktuelle Titel bei geringen bis mittleren Details durchaus flüssig spielbar sind.
Ein Highlight des Surface Book ist das 13,5 Zoll Display. Das 3:2 Verhältnis mit einer hohen Auflösung von 3.000 x 2.000 Pixel ist nicht alltäglich und macht das Microsoft Notebook fast schon zu einem Unikat in diesem Bereich. Die Ausleuchtung liegt im Schnitt bei sehr guten 405 cd/m², womit das Surface Book auch im Außenbereich und bei einstrahlender Sonne eine gute Figur abgibt. Ebenso überzeugt der Kontrast mit einem sehr guten Verhältnis von 1.700:1 und die Farbraumabdeckung deckt nahezu vollständig den sRGB-Bereich ab. Somit freut sich sowohl Otto Normalverbraucher als auch der kreative Grafik-Designer über knackige Farben und eine klasse Helligkeit.